mis à jour le

Une immunothérapie expérimentale prometteuse contre le mélanome avancé

Chicago - Une immunothérapie expérimentale du laboratoire pharmaceutique américain Merck a permis de réduire de 38% les tumeurs chez des malades atteints d'un mélanome avancé, forme la plus agressive de cancer de la peau, révèle une étude clinique préliminaire présentée dimanche.

Cet anti-cancéreux appelé Lambrolizumab est un anti-corps conçu pour neutraliser une protéine (PD-1) qui permet à certain cancers d'échapper aux attaques du système immunitaire de l'organisme.

LeMag.ma

Ses derniers articles: Lemag.ma vous souhaite une très bonne fête de l’Aïd al-Adha  Pour maigrir, prenez du chocolat !  Un cargo