SlateAfrique

mis à jour le

Africains, le rêve européen n'existe pas

L'Europe, terre d’accueil et de tolérance… Une vision idéalisée du continent pour certains africains qui risque bien de changer en regardant Surprising Europe.

Cette série de documentaires diffusés du 1er août au 3 octobre 2011sur Al Jazeera English ambitionne de «démythifier le paradis européen» en Afrique, rapporte la chaîne Radio Netherlands Worldwide (RNW) le 10 août 2011.

Surprising Europe se veut avant tout «décalé». Les sujets sont graves mais le présentateur —le chanteur de hip-hop K-Nel, originaire du Ghana —a tenu à les aborder sur un ton humoristique.

Dans les neuf épisodes, les journalistes suivent les périples d’immigrés africains dans leurs traversées clandestines de la Méditerranée, leur recherche de logement, de travail, de papiers ou leurs difficultés pour payer les soins et les études.

Le point de vue est volontairement pessimiste. Il s’agit bien plus d’un enchaînement de mésaventures que de success story.

 «Les gens doivent savoir à quoi s’attendre. Nous avons tourné en Afrique et il y en a qui nous ont franchement dit qu’ils considéraient l’Europe comme le paradis. Ce n’est pas le cas. La vie n’y est pas aussi lumineuse et facile. Il faut s’attendre à plein de surprises. Et elles arrivent que vous le vouliez ou non. C’est donc mieux d’y être psychologiquement préparé», se justifie K-Nel devant RNW.

Parmi ces surprises, il y a par exemple le moment où le nouveau venu en Europe s’aperçoit qu’il ne pourra pas envoyer beaucoup d’argent à sa famille en Afrique. Une lourde responsabilité à laquelle il ne peut pas échapper et qui le pousse parfois à la vente de drogue ou à la prostitution.

Rose est originaire du Nigeria. Pour RNW, elle est le «stéréotype de la jeune femme naïve» qui pensait trouver l’Eldorado en Europe. Aujourd’hui, elle se prostitue en Italie.

 «Je n’ai pas le choix parce qu’au Nigeria ils comptent sur moi. Le fait que je sois en Europe signifie que je leur assure un avenir. Mais si ma mère savait ce que je faisais, ça la tuerait» dit-elle.

L’épisode diffusé le 5 septembre 2011 aborde le thème de la rencontre entre les cultures. Une nouvelle désillusion avec le témoignage d’Abu Bantu évoquant l’étendue du racisme contre les immigrés africains en Allemagne.

Parmi ces multiples aventures personnelles, il y a aussi l’histoire de Peter, originaire du Ghana, devenu le premier maire africain en Slovénie, un petit pays d’Europe centrale. Ou le témoignage de stars, comme les rappeurs Sister Fa et Scorpio.

Lu sur Radio Netherlands Worldwide,  vu sur Al Jazeera English