mis à jour le

Djibouti: vague d'arrestations dans l'opposition

A Djibouti, depuis vendredi 31 mai, les autorités ont arrêté près d'une quarantaine de membres de l'opposition politique. Elles reprochent notamment à une partie de l'opposition d'avoir constitué une « Assemblée nationale légitime », en marge de l'Assemblée nationale, suite aux élections contestées de février dernier. Pour Maître Abdillahi Zakaria, président de la Ligue djiboutienne des droits de l'homme (LDDH), il est temps que le gouvernement ouvre le dialogue.

www.pressafrik.com