mis à jour le

Turquie: le bras de fer entre manifestants et gouvernement se poursuit

Un manifestant entre les quartiers de Taksim et Besiktas, le 3 juin 2013

Au troisième jour de la contestation, la tension est loin de retomber en Turquie. Les manifestants maintiennent les autorités sous pression, avec de nouveaux rassemblements massifs sur la place Taksim à Istanbul pour dénoncer l'autoritarisme du Premier ministre Erdogan et du gouvernement islamo-conservateur. Istanbul, où les heurts, désormais, ont gagné le quartier de Besiktas, faisant une première victime mortelle selon les médias locaux. A Ankara aussi, les accrochages sont violents. Face à cela, le gouvernement ne semble pas savoir comment réagir et s’enracine dans la crise. 

Comme l'avait promis le ministre de l'Intérieur dès samedi, la police est restée loin de Taksim, cette place emblématique, qui est toujours occupée pacifiquement par des centaines de manifestants.

Des manifestants, qui avaient d'abord défilé dans l'avenue piétonne d'Istiqlal, au son des casseroles que les habitants frappent les unes contre les autres à leurs fenêtres. C'est devenu une tradition désormais. Comme celle de camper sur la place Taksim dans le calme.

Un premier mort annoncé par les médias

En revanche, à moins d'un kilomètre, se trouve le bureau du Premier ministre Erdogan, lorsqu’il se trouve à Istanbul, à Besiktas, et là, des accrochages très violents ont encore eu lieu.

Ils se poursuivent en fait depuis trois jours et trois nuits et ont continué la nuit dernière. Il y a beaucoup de dégâts dans ce quartier, les pavés des trottoirs ont  été par exemple complètement arrachés.

RFI

bras

AFP

Angola: nouveau bras de fer entre l'ex-président dos Santos et son sucesseur

Angola: nouveau bras de fer entre l'ex-président dos Santos et son sucesseur

AFP

Kabila reçoit un haut cadre de l'ONU en plein bras de fer

Kabila reçoit un haut cadre de l'ONU en plein bras de fer

AFP

Gabon: un ancien bras droit d'Ali Bongo poursuivi en France pour "corruption"

Gabon: un ancien bras droit d'Ali Bongo poursuivi en France pour "corruption"

manifestants

AFP

Guinée: Amnesty s'alarme du nombre de manifestants tués

Guinée: Amnesty s'alarme du nombre de manifestants tués

AFP

Nigeria: obsèques des manifestants chiites tués par les forces de l'ordre

Nigeria: obsèques des manifestants chiites tués par les forces de l'ordre

AFP

Nigeria: tirs

Nigeria: tirs

gouvernement

AFP

Tunisie: le Parlement vote la confiance au nouveau gouvernement

Tunisie: le Parlement vote la confiance au nouveau gouvernement

AFP

Tunisie: dénonçant des "offensives politiques", Chahed présente son gouvernement

Tunisie: dénonçant des "offensives politiques", Chahed présente son gouvernement

AFP

Le gouvernement comorien propose l'impunité aux rebelles d'Anjouan contre leurs armes

Le gouvernement comorien propose l'impunité aux rebelles d'Anjouan contre leurs armes