mis à jour le

Libye: un groupe d’activistes proclame l’autonomie de la Cyrénaïque

Des femmes brandissent des drapeaux de la Cyrénaïque, le 1er juin 2013 à Benghaz

Ahmed Zoubaïr al-Senoussi, le dirigeant du Conseil de la Cyrénaïque, groupe politique fédéraliste, a proclamé ce dimanche 2 juin l’autonomie de cette riche région pétrolière de l’est de la Libye. C’est de cette région qu’est partie l’insurrection contre Mouammar Kadhafi en février 2011. Cousin du défunt roi Idris, renversé en 1969, il n’a cependant aucun mandat officiel et on voit mal comment il compte mettre cette décision en ½uvre sur le terrain. 

Samedi, plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées dans la ville d’Al Merj, à l’est de la Libye. Le Conseil de la Cyrénaïque y a proclamé l’autonomie de cette région de l’est libyen.

Son dirigeant, Ahmed Zoubaïr al-Senoussi, a annoncé qu’ils allaient réactiver la Constitution de 1951, qui assurait un partage des pouvoirs entre Tripoli et Benghazi, et créer leur propre Parlement.

Les divers mouvements fédéralistes s’accordent sur une décentralisation administrative et financière ainsi que sur le retour à Benghazi d’institutions clés comme la compagnie nationale pétrolière.

Précipitation

Mais plusieurs d’entre eux ont condamné la précipitation et le manque de consultation du Conseil de la Cyrénaïque. Selon eux, le mouvement s’est tiré une balle dans le pied avec cette déclaration. En effet, elle donne raison à ceux qui accusent les fédéralistes de vouloir diviser le pays et qui craignent un scénario à la soudanaise.

 

RFI

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A 

Cyrénaïque

Fédéralisme

En Libye, les rebelles créent leur compagnie pétrolière

En Libye, les rebelles créent leur compagnie pétrolière

Libye

Quand les intérêts de la tribu passent avant l'Etat

Quand les intérêts de la tribu passent avant l'Etat

Islamisme

Pourquoi la Libye s'embrase

Pourquoi la Libye s'embrase