mis à jour le

Orange-Mali : Trois milliards de F CFA injectés dans le social en 2012

 

Sous la présidence de Mme Diawara Aminata Kamian l’administratrice de la Fondation Orange-Mali en présence de Racine Thiam, représentant du directeur général d’Orange-Mali, directeur de la responsabilité sociale de l'entreprise (RSE), Cheick Omar Tall, chef de cabinet du ministère de l'Action humanitaire, de la Solidarité et des Personnes âgées, Dr. Yacouba Koné de la santé, et bien d’autres grandes personnalités, les rapports de la RSE et de la Fondation Orange-Mali ont été présentés à la presse le jeudi 30 mai 2013 dans la salle de conférence de DFA Communication.

 

A en croire Racine Thiam, ce sont 3 milliards de F CFA que la société commerciale Orange-Mali a investis dans le social au Mali. Ces 3 milliards sont repartis entre la RSE et la Fondation Orange-Mali.

En ce qui concerne la RSE, on retiendra qu'au jour d'aujourd'hui, grâce à Orange-Mali, 80 % des Maliens ont le téléphone. Orange-Mali a aussi mis 20 mégas dans l'Internet, faisant du Mali l'un des premiers en Afrique en termes d'infrastructures. A en croire Racine Thiam, depuis son arrivée en 2003, la société Orange-Mali aura injecté 800 milliards F CFA dans l'économie malienne.

La société s'est aussi mobilisée aux premières heures de la crise que connaît notre pays comme le fait d'envoyer 1500 F CFA de crédit à chaque client du Nord pour permettre aux uns et aux autres d'appeler leurs parents pour donner leurs nouvelles. Cette opération aura coûté la bagatelle de 300 millions F CFA à la société. Orange-Mali, c'est aussi 4 % de contribution au PIB malien et 40 000 emplois créés, 12 650 localités couvertes. Plus d'un milliard de réduction tarifaire a été faite cette année pour les régions de Gao, Tombouctou et Kidal.

La Fondation Orange-Mali a défini depuis 2006 trois axes d’intervention : la santé, l’éducation et la culture. Tenant compte de son environnement, cette structure a également de tout temps, réalisé plusieurs actes de solidarité de première nécessité, particulièrement l’année 2012, compte tenu du contexte de crise alimentaire et humaine, et de la guerre. Depuis le mois de janvier 2012, le Mali connaît de graves troubles sécuritaires et alimentaires.

La Fondation Orange-Mali, sensible à ce contexte de crise alimentaire aggravé de drame humanitaire, a fait face à cette situation exceptionnelle et imprévue, à travers plusieurs actions en faveur des ressortissants du Nord, qu’aussi bien pour les déplacés que pour ceux qui sont restés dans leur lieu d’habitation, a précisé Mme Diawara Aminata Kamian administratrice générale de la Fondation Orange-Mali.

La Fondation dans le cadre de la solidarité a noué un partenariat avec le Programme alimentaire mondiale (Pam-Mali) en mai 2012 pour acheter, emmagasiner, transporter et distribuer 92 tonnes de riz à 8000 personnes déplacées du Nord vivant dans la région de Mopti pour un montant de 50 millions de F CFA.

Et le Pam a complété le panier par l’apport de 24 tonnes de petit-pois, a souligné l’administratrice générale. Dans le même registre, la Fondation Orange-Mali a apporté un soutien de taille et en vagues aux familles déplacée du Nord à Ségou. Ces dons étaient constitués de vivres et beaucoup d’autres matériaux de première nécessité d'une valeur de plus de 7 millions de nos F CFA.

Mm Diawara Aminata Kamian a déclaré que sa Fondation a procédé dans le cadre de ces activités, le don de fournitures scolaire à l’Amicale des femmes d’Orange-Mali (Afom) à hauteur de 1,5 million de F CFA. Ces matériels didactiques ont été remis par biais du collectif « Cri du c½ur » et l’Association des déplacés de Tombouctou au début des rentrés scolaire pour 1000 élèves.

En plus des  aides aux populations du Nord, la Fondation Orange-Mali a dépensé un budget de plus 113 millions de F CFA dans le domaine de l’éducation à travers l’équipement des salles informatiques de plusieurs groupes scolaires à Bamako et à Kayes, l’alphabétisation de 540 femmes, la prise en charge de plusieurs élèves issues de milieux  défavorisés de Bamako, etc.

Plus de 186 millions de F CFA ont été dépensés pour la santé. La Fondation a offert au centre de santé référence de Dioïla une énorme quantité d'équipements sanitaires ; des tables d’accouchement pour les femmes handicapées à chaque centre de référence des 6 communes du district de Bamako, les consultations ophtalmiques gratuites pour les personnes du 3e âge et beaucoup d’autres activités.

La culture a enregistré 43 millions de F CFA, malgré le contexte de la guerre, plusieurs activités culturelles ont été réalisées avec de soutien de La Fondation Orange-Mali tel que le festival Balafon de Sikasso, sur le Niger, de Kurukanfuga, la journée Dogon et également le soutien à l’émission Weltaaré.

Avec cet important budget réalisé en 2012, l'administratrice de la Fondation Orange-Mali assure que sa structure restera en collaboration avec le gouvernement pour la réussite de la paix et de la reconstruction du pays.

Maliki Diallo, stagiaire                 

 

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

social

AFP

Algérie: le gouvernement présente son "plan d'action" économique et social

Algérie: le gouvernement présente son "plan d'action" économique et social

AFP

Au Maroc, un projet social transformé en école du cirque

Au Maroc, un projet social transformé en école du cirque

MAP

Colloque international sur l'entreprenariat social dans les pays en développement les 27 et 28 septembre

Colloque international sur l'entreprenariat social dans les pays en développement les 27 et 28 septembre

2012

AFP

Maroc: hommage émouvant

Maroc: hommage émouvant

AFP

Egypte: le nouveau Parlement se réunit, une première depuis 2012

Egypte: le nouveau Parlement se réunit, une première depuis 2012

AFP

Dopage et corruption: Diack évoque un soutien russe

Dopage et corruption: Diack évoque un soutien russe