mis à jour le

Elections consulaires : La chambre de commerce balise le terrain

Les 3e élections consulaires de la Chambre de commerce et d'industrie du Burkina se tiendront le 21 juillet 2013 sur l'étendue du territoire national. Afin de mettre tous les acteurs du processus électoral au même niveau d'information, la CCI-BF a organisé, le 31 mai 2013, des séances d'informations à l'intention des gouverneurs des 13 régions et les groupements professionnels.

La Chambre de commerce et d'industrie du Burkina ouvre une nouvelle page de son histoire avec l'organisation de ces 3e élections consulaires. « Elle aborde ce tournant dans la dynamique de la SCADD, avec le souci d'assurer une meilleure représentativité des milieux d'affaires tant du point de vue géographique que du point de vue des secteurs d'activités », a souligné Alizeta Ouédraogo, la présidente de la CCI-BF.

Actuellement, l'Assemblée consulaire de la CCI-BF est composée de 85 élus consulaires répartis dans seulement 11 provinces. Dans cette assemblée sortante, la répartition des sièges ne prenait pas en compte l'évolution de certains secteurs d'activités telles que la micro-finance, l'intermédiation financière, les soins de santé dispensés par les cliniques et polycliniques, l'enseignement privé, la communication et la petite industrie de transformation. Mais, ces disparités ont été corrigées pour le scrutin du 21 juillet 2013.

Faut-il le rappeler, le nombre d'élus passera de 83 actuellement à 123 au soir des élections à venir. Aussi, une nouvelle organisation territoriale de l'institution consulaire avec la création d'une section territoriale dans chacune des 13 régions administratives du pays deviendra réalité.

Ce redéploiement devrait permettre à la CCI-BF d'être plus proche des milieux d'affaires et de jouer pleinement son rôle d'accompagnement de l'émergence de pôles régionaux de développement. C'est pourquoi, « nous voudrions bien compter sur votre sollicitude pour diffuser le plus largement possible auprès de vos membres les informations sur le processus électoral afin qu'ils se mobilisent fortement pour s'inscrire sur les listes électorales et voter le 21 juillet 2013 », a lancé la présidente de la CCI-BF aux représentants des groupements professionnels.

Mais, « si l'organisation des prochaines élections dans toutes les provinces tel qu'induite par notre déploiement constitue une avancée salutaire, force est de reconnaître qu'elle soulève de nombreux défis organisationnels et préoccupations pratiques », a précisé Alizeta Ouédraogo, la présidente de la CCI-BF.

La CCI-BF n'est physiquement présente que dans 5 régions. Pourtant, les élections se tiendront pour la première fois dans les 13 chefs-lieux de régions. D'où la nécessité d'impliquer l'ensemble des gouverneurs pour la bonne tenue du scrutin. A ceux-ci, Alizeta Ouédraogo dira : « votre plein engagement à nous accompagner permettra de conduire le processus électoral dans une transparence et sécurité à la hauteur des acquis démocratiques de notre pays ».

Les inscriptions sur les listes électorales se déroulent du 1er au 15 juin au niveau de la CCI-BF pour ce qui concerne Ouagadougou, aux sièges des sections territoriales et des chefs-lieux des régions.

Ainsi, le but de ce séminaire d'information était de partager avec les gouverneurs les dispositions à prendre pour réussir au mieux ce processus électoral. « Votre connaissance pratique de vos circonscriptions respectives constitue pour nous un apport inestimable dans la conduite de toutes nos actions d'information et de sensibilisation et l'organisation pratique et logistique du scrutin », a ajouté la présidente de la CCI-BF.

Cette institution consulaire est consciente de son rôle dans la construction et la consolidation du tissu d'entreprises ainsi que dans la promotion de la pleine participation de l'ensemble des acteurs privés à la vie économique nationale. Elle ne peut toutefois accomplir efficacement cette mission que si les chefs d'entreprises qu'elle regroupe sont véritablement représentatifs de la structure de l'économie nationale en même temps qu'ils jouissent de la pleine confiance des milieux d'affaires qui les choisissent pour les représenter au sein des organes consulaires.

Moussa Diallo

Lefaso.net

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes 

élections

AFP

Le Kenya guette Odinga et sa stratégie pour contester les élections

Le Kenya guette Odinga et sa stratégie pour contester les élections

AFP

Elections kényanes: le gouvernement cible 2 organisations de la société civile

Elections kényanes: le gouvernement cible 2 organisations de la société civile

AFP

Elections kényanes: les observateurs étrangers appellent

Elections kényanes: les observateurs étrangers appellent

commerce

AFP

L'Algérie déplore la faiblesse du commerce interafricain

L'Algérie déplore la faiblesse du commerce interafricain

AFP

Le commerce controversé de l'ivoire

Le commerce controversé de l'ivoire

AFP

Le commerce international du perroquet gris d'Afrique interdit par la Cites

Le commerce international du perroquet gris d'Afrique interdit par la Cites

terrain

AFP

RDC: 40 morts dans un glissement de terrain

RDC: 40 morts dans un glissement de terrain

AFP

Le Soudan, carrefour et terrain hostile pour les migrants érythréens

Le Soudan, carrefour et terrain hostile pour les migrants érythréens

AFP

Italie: le Ghanéen Muntari (Pescara) quitte le terrain après des cris racistes

Italie: le Ghanéen Muntari (Pescara) quitte le terrain après des cris racistes