mis à jour le

5e édition du Marathon Ouaga – Laye : L'Ethiopien Gurmecha réussit à battre Lablaq, mais pas son record

Le Marathon international Ouaga-Laye de L'Observateur Paalga a un nouveau champion. Il se nomme Alemayeu Degushe Gurmecha. Le jeune athlète Ethiopien (23 ans) s'est imposé au terme des 42,195 km, avec un temps mis de 2 heures trente une minutes quatre secondes (2 h 31' 04'').

Il a été suivi de très près par son challenger, le Marocain Khalid Lablaq, le vainqueur de la dernière édition du marathon, qui est arrivé juste derrière avec un retard de 49'', soit un temps mis de 2 h 31' 53''. Le troisième à l'arrivée de la course est Kenyan, Bernard Bosuben, qui a fait la distance en 2 h 38' 17''.

Le quatrième coureur au classement et le premier de l'Afrique de l'Ouest est Nigérian : Sharubutu Philibus. Son temps est de 2 h 39' 46''. Avec un temps de 2 h 51' 12'', le Marocain Said El Baazouzi se classe cinquième. L'Ethiopien Aduga Bekele Bule est sixième pendant que le Togolais Dalouba Nikabou se taille le septième rang.

Caporal Ouédraogo, le premier des Burkinabè

Le premier coureur Burkinabè à l'arrivée de la course est du Régiment de la Sécurité Présidentielle (RSP). Il s'agit du Caporal Severin W. Ouédraogo qui est neuvième au classement général.

Salif Guiébré que beaucoup attendaient comme premier des Burkinabè a abandonné après 30 km de course. Abandon qu'il a expliqué par la fatigue et la nécessité de s'abstenir d'aller jusqu'au bout quand le corps ne répond plus. Mais, rassure-t-il, c'est loin d'être sa dernière sortie, promettant de revenir en force lors de la prochaine édition.

La première femme est britannique

Les dames se sont fait beaucoup attendre (environ 4 heures d'attente) à l'arrivée de cette édition du Marathon Ouaga-Laye. Finalement la première coureuse à pointer le nez sur la ligne d'arrivée est Britannique, plus précisément une Galloise de dix neuf ans, actuellement volontaire de IS (International Service) à Ouagadougou.

Elle se nomme Ellies Devies. Elle fait partie de l'équipe nationale d'athlètes du Pays de Galles, mais c'est la première fois qu'elle participe à un marathon.

Plus d'envergure, moins de performances

A en juger le Marathon International Ouaga-Laye par sa cinquième édition, l'on peut dire que la manifestation sportive a incontestablement pris plus d'envergure internationale avec notamment la participation des athlètes de l'Afrique de l'Est (Ethiopie, Kenya). En termes de popularité et d'engouement, Ouaga-Laye aussi fait des progrès. Au total, l'on a enregistré 556 inscrits pour cette 5e édition du Marathon. Sur les 556 inscrits, 540 ont répondu présent au départ de la course à Ouagadougou. A Laye ils seront 158 athlètes à avoir franchi la ligne d'arrivée dans les cinq heures de temps règlementaire.

Toutefois, l'édition 2013 du Marathon n'a pas tenu toutes ses promesses. En effet, les performances sportives n'ont pas été à la hauteur des attentes. Les Athlètes orientaux ont certes pris la première place, mais ils sont loin d'avoir éclaboussé la compétition de leurs performances. L'Ethiopien Gurmecha a réussi à Battre Lablaq, mais pas son record établi l'année passée et qui demeure imbattable : 2 h 26'30''.

Explications probables

Sur les raisons de ces contre-performances, le président du Comité d'organisation, Ousséni Ilbouldo, pense que cela pourrait être dû à un certain nombre de facteurs comme les conditions sécuritaires ou du climat. Il a par ailleurs promis de tirer tous les enseignements.

Cela dit, la situation pourrait s'expliquer aussi par le fait que les athlètes en tête au départ de la course ont passé, certainement par prudence, le plus clair de leur temps à s'observer qu'à se jeter véritablement dans la bataille. Finalement, c'est à l'approche des 35 km que Gurmecha s'est décidé à prendre ses responsabilités en occupant seul les devant. Le Kenyan Bernard Bosuben qui a voulu faire autant sans avoir les mêmes ressources a été victime des dernières accélérations de Lablaq qui lui a ravi de fort belle manière le deuxième rang qu'il croyait tenir.

Mais, quoi qu'il en soit, les 20 premiers hommes à l'arrivée devraient en principe être récompensés ce soir au jardin de la RTB au cours d'une cérémonie solennelle retransmise en direct sur les antennes de la chaîne nationale. Les récompenses vont d'un million de francs CFA pour le vainqueur à 10 000 F CFA pour le vingtième. Le deuxième reçoit 500 000 F CFA.

Les trois premières femmes à l'arrivée sont aussi récompensées. A ces différents prix officiels s'ajoutent des prix spéciaux et des récompenses en nature.

Organisateurs globalement satisfaits

Au-delà des performances sportives, les organisateurs de Ouaga-Laye se félicitent du bon déroulement de la cinquième édition qui enregistré la présence du ministre des Sports et Loisirs, Yacouba ouédraogo (le patron de la compétition) et de El Hadj Adama Kindo de SOMIKA. A tous ceux qui ont contribué au succès du Marathon 2013, le président du Comité d'organisation, Ousséni Ilboudo et le Directeur de Publication de L'Observateur Paalga, Edouard Ouédraogo ont rendu un vibrant hommage. Mon souhait, a dit le patron du doyen des quotidiens burkinabè (L'Observateur Paalga a fêté son 40 anniversaire le 28 mai 2013), c'est le Marathon Ouaga-Laye soit une vitrine de la promotion de l'image du Burkina Faso comme le sont le FESPACO, le SIAO. Mais, cela n'est possible, a poursuivi le DP Ouédraogo, qu'avec l'accompagnement des autorités, des sponsors, des populations.

Grégoire B. BAZIE

Ph. Bonaventure PARE

Lefaso.net

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes 

édition

AFP

La "Journée du manuscrit"

La "Journée du manuscrit"

AFP

Le Huffington Post lance une édition en Algérie

Le Huffington Post lance une édition en Algérie

Christian Wilfrid Diankabakana(AEM), à Oyo, Congo

Congo : 27ème édition de la journée nationale de l'arbre

Congo : 27ème édition de la journée nationale de l'arbre

marathon

AFP

Le marathon en moins de 2 heures, le pari fou du Kényan Kipchoge

Le marathon en moins de 2 heures, le pari fou du Kényan Kipchoge

AFP

Marathon de New York: Ghebreslassie poursuit son ascension

Marathon de New York: Ghebreslassie poursuit son ascension

JO 1960

Le jour où un Éthiopien a marché sur Rome et renversé le cours de l'histoire

Le jour où un Éthiopien a marché sur Rome et renversé le cours de l'histoire

record

AFP

Athlétisme: nouveau record du monde pour Genzebe Dibaba, sur 2000 m en salle

Athlétisme: nouveau record du monde pour Genzebe Dibaba, sur 2000 m en salle

AFP

CAN: l'Egypte fête son retour par un nul et un record

CAN: l'Egypte fête son retour par un nul et un record

AFP

Climat: record de température mondiale prévu pour 2016

Climat: record de température mondiale prévu pour 2016