mis à jour le

L'opposition martyrise la Guinée

Au moins dix-sept personnes ont trouvé la mort dans le seul mois de mai à Conakry, suite à des manifestations organisées par l'opposition qui proteste contre la fixation de la date des élections législatives au 30 juin et pour le retrait de l'opérateur technique sud-africain, chargé de l'enregistrement biométrique des électeurs. Conakry, symbole de la libération des peuples noirs d'Afrique francophone après le NON retentissant à la communauté française de De Gaulle, souffre le martyre. Suite aux (...) - Editorial

Sidwaya

Ses derniers articles: Mise en place du Sénat : le président du Faso rencontre l'Eglise protestante  Rwanda : au moins un mort dans une attaque  Egypte : le procès de Moubarak ajourné au 19 octobre 

Guinée

AFP

Guinée équatoriale: la Cour constitutionnelle valide les élections

Guinée équatoriale: la Cour constitutionnelle valide les élections

AFP

Guinée Equatoriale: le parti au pouvoir remporte les élections

Guinée Equatoriale: le parti au pouvoir remporte les élections

AFP

A Paris, la Guinée lève 20 milliards de dollars d'engagements

A Paris, la Guinée lève 20 milliards de dollars d'engagements