mis à jour le

Un poid lourd parle : « j’y suis j’y reste »

Mustapha Kamel Nabli ,ancien gouverneur de la Banque Centrale de Tunisie , invité sur un plateau d’ »Al watania 2″ a parlé de Béji Caïd Essebsi ,président du mouvement d’opposition Nidaa Tounes et déclare qu’il soutient sa candidature à la présidence de la République .

A la question s’il quittera la Tunisie si la loi « Tahsin Athaoura » , concoctée par les islamistes au pouvoir et leurs satellites ,  sera adoptée ?  Si Mustapha a magistralement répondu : « J’ai quitté mon poste à l’étranger pour mettre mes compétence au service de mon pays .  »J’y suis et j’y reste »

Ecoutez

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes