mis à jour le

Les États-Unis ont remis à Nouakchott deux détenus mauritaniens de Guantanamo

Les Etats-Unis ont remis vendredi soir à Nouakchott deux détenus mauritaniens de Guantanamo, "innocentés" par les tribunaux américains après avoir passé plusieurs années dans cette prison américaine à Cuba, a-t-on appris de sources humanitaires et sécuritaires.

Jeune Afrique

Ses derniers articles: Égypte : une bombe désamorcée sur une voie ferrée  Somalie : deux attentats meurtriers frappent Mogadiscio  Nigeria : l'armée annonce avoir tué une cinquantaine de membres de Boko Haram 

Etats-Unis

AFP

Famine: les Etats-Unis vont augmenter leur aide de 575 millions de dollars

Famine: les Etats-Unis vont augmenter leur aide de 575 millions de dollars

AFP

Soudan du Sud: les Etats-Unis proposent une "dernière chance" de sauver l'accord de paix

Soudan du Sud: les Etats-Unis proposent une "dernière chance" de sauver l'accord de paix

AFP

Nigeria: vers une saisie par les Etats-Unis de biens de pétroliers corrompus

Nigeria: vers une saisie par les Etats-Unis de biens de pétroliers corrompus

Nouakchott

AFP

Mauritanie: une femme élue pour la première fois maire de Nouakchott

Mauritanie: une femme élue pour la première fois maire de Nouakchott

ami

Nouakchott : Ouverture des travaux du 11eme congrès scientifique sur les maladies dues aux allergies

Nouakchott : Ouverture des travaux du 11eme congrès scientifique sur les maladies dues aux allergies

ami

Nouakchott : Ouverture des travaux du 11eme congrès scientifique sur les maladies dues aux allergies

Nouakchott : Ouverture des travaux du 11eme congrès scientifique sur les maladies dues aux allergies

détenus

AFP

Crise anglophone au Cameroun: des avocats exigent la libération des détenus

Crise anglophone au Cameroun: des avocats exigent la libération des détenus

AFP

Maroc: des détenus du mouvement de contestation graciés par le roi Mohammed VI

Maroc: des détenus du mouvement de contestation graciés par le roi Mohammed VI

AFP

Maroc: appel d'ONG et d'intellectuels

Maroc: appel d'ONG et d'intellectuels