mis à jour le

Le président du réseau NADA : Le projet de loi relatif au dispositif d’alerte "est prêt"

Le président du réseau national algérien de protection des droits de l'enfant (NADA) a affirmé que le projet de loi relatif au système d'alerte et de dénonciation d'enlèvements et de tentatives d'enlèvement d'enfants était prêt. La commission conjointe des ministères de l'Intérieur et de la Justice chargée de la rédaction du projet de loi relatif au système d'alerte et de dénonciation d'enlèvements et de tentatives d'enlèvement d'enfants a finalisé le texte, a indiqué M. Aarar dans un entretien à l'APS. Selon le responsable, le texte définit les questions relatives à l'alerte et à la dénonciation d'enlèvements d'enfants notamment les cas et situations d'enlèvement qui mettent en danger la vie de l'enfant. Il a mis en avant l'efficience de ce système pour protéger l'enfant des situation qui mettent sa vie en danger soulignant que le nouveau dispositif était plus large que les numéros verts de la gendarmerie et de la sûreté nationales (1015 et 1548). Ces deux lignes a-t-il expliqué, servent uniquement à dénoncer tandis que le système d'alerte et de dénonciation englobe toute la procédure de recherche, d'investigation et de sensibilisation. Il renferme aussi la diffusion de l'information à travers les médias et dans les lieux publics. Le système qui repose sur une approche préventive et sécuritaire pour lutter contre la criminalité et la délinquance, en milieu juvénile notamment, sera doté des outils scientifiques et technologiques et autres mécanismes à même de permettre une intervention rapide et simultanée de toutes les parties concernées. M. Aarar a encore fait savoir que le nouveau système impliquait le citoyen qui disposera, dès le moment de l'enlèvement des renseignements qui lui permettent de donner des indications sur le lieu où l'enfant enlevé est susceptible de se retrouver. Le réseau Nada a proposé, selon son président, un plan d'autoprotection consistant en la formation et la sensibilisation de l'enfant et des parents auxquels incombe, en premier lieu, la responsabilité de protection des enfants. Le projet de loi s'appuie également, a-t-il dit, sur des dispositions du code pénal qui définit les mesures à adopter dans les cas d'enlèvements et d'agressions sexuelles contre des enfants ou encore leur exploitation dans la mendicité. L'aggravation de la peine pour enlèvement est envisagée actuellement à la prison à perpétuité non pas la peine capitale tel que réclamé par certaines parties suite à l'enlèvement de Chaima, Ibrahim et Haroun, a soutenu M. Aarar. Pour encourager les citoyens à agir et à s'impliquer, le nouveau projet de loi garantit l'anonymat à l'individu qui dénonce un enlèvement, a encore fait savoir le responsable soulignant que le code pénal amendé et complété énoncera le caractère obligatoire de la dénonciation de tels actes. Concernant les statistiques pour la période 2012-2013, le responsable a indiqué que 220 cas ont été signalés (enlèvements et tentatives d'enlèvement). 15 cas d'enlèvements avec agression sexuelle et homicide ont été enregistrés durant la même période, a-t-il dit se référant aux chiffres de la gendarmerie et de la sûreté nationales.

président

AFP

Tanzanie: le président Magufuli "attristé" par la mort des Casques bleus en RDC

Tanzanie: le président Magufuli "attristé" par la mort des Casques bleus en RDC

AFP

Zimbawe: le nouveau président appelle

Zimbawe: le nouveau président appelle

AFP

Cameroun: le président Biya dénonce les "attaques

Cameroun: le président Biya dénonce les "attaques

réseau

AFP

Les polices finlandaises et espagnoles démantèlent un réseau de prostitution nigérian

Les polices finlandaises et espagnoles démantèlent un réseau de prostitution nigérian

AFP

Égypte: arrestation de 12 membres d'un réseau de trafic d'organes

Égypte: arrestation de 12 membres d'un réseau de trafic d'organes

AFP

Démantèlement d'un réseau d'immigration clandestine entre la France et le Sénégal

Démantèlement d'un réseau d'immigration clandestine entre la France et le Sénégal

projet

AFP

Burundi: projet de révision constitutionnelle permettant au président Nkurunziza de rester au pouvoir

Burundi: projet de révision constitutionnelle permettant au président Nkurunziza de rester au pouvoir

AFP

La justice béninoise déboute Bolloré sur son grand projet ferroviaire ouest-africain

La justice béninoise déboute Bolloré sur son grand projet ferroviaire ouest-africain

AFP

Libye: le projet de Constitution voté

Libye: le projet de Constitution voté