mis à jour le

Algérie-Burkina Faso : Halilhodzic table sur la fraîcheur physique

Les Brahimi, Feghouli et consorts viendront compléter un groupe que Vahid Halilhodzic a mis au service du préparateur physique français, pour les remettre en forme physiquement.

Désormais, le sélectionneur des Verts, en l'occurrence Vahid Halilhodzic, tablera beaucoup sur l'état physique de l'ensemble des joueurs qui effectueront le voyage vers le Bénin et le Rwanda. Il est vrai qu'à cette période de l'année, la plupart des joueurs viennent de terminer leur saison sportive, avec leurs clubs respectifs.

En décrétant une seule séance d'entraînement au lieu de l'habituel biquotidien, le patron technique de l'EN a fait le choix de ménager la plupart des éléments qui participent depuis une semaine au stage de préparation qu'il vient de leur concocter, en prévision des très importants matchs que doivent livrer les Fennecs au Bénin, puis au Rwanda.

Demain, ce sera au tour des joueurs Algériens évoluant dans le championnat d'Espagne, de rejoindre aujourd'hui leurs coéquipiers de l'EN.

Les Brahimi, Feghouli et consorts, viendront compléter un groupe que Vahid Halilhodzic a mis au service du préparateur physique français, en l'occurrence Cyril Moine, après avoir établi une première feuille de route qui consistera à faire en sorte que les Verts soient fins prêts sur le plan de la fraîcheur physique.

Il est vrai que le prochain périple africain que s'apprête à effectuer l'EN, notamment au cours de cette période de l'année, s'annonce vraiment éreintant pour les organismes de l'ensemble des joueurs.

Le fait de savoir que les Verts affronteront dans quelques jours le Bénin, dans une ville où la température, avoisine actuellement les 40°, fait désormais partie des paramètres que l'actuel staff technique national, a très sérieusement pris en compte.

Le fait d'avoir sérieusement allégé le programme de préparation en cours à Sidi Moussa, le coach des Verts a fini par rectifier le tir pour éviter toute saturation d'ordre physique aux joueurs retenus par ses soins.

Le volet technico-tactique passe pour l'instant en seconde position dans l'esprit de Vahid Halilhodzic, tant que ce dernier n'aura pas discuté avec les joueurs qui arrivent aujourd'hui d'Espagne. Il n'en demeure pas moins que le match amical international, prévu demain au stade Tchaker de Blida contre les Etalons du Burkina Faso, peut s'avérer déterminant pour les éléments qui seront alignés dans 24h.

La convocation pour la première fois d'un élément dont on dit beaucoup de bien aujourd'hui, comme le milieu récupérateur Laurent Agouazi qui vient de passer une saison satisfaisante avec son club de Ligue II française, en l'occurrence le stade Malherbe de Caen, permet aujourd'hui à Halilhodzic de tabler sur trois joueurs récupérateurs.

D'un autre côté, le retour parmi les Verts d'un élément à vocation purement offensive, en l'occurrence Djabou, permettra peut-être au public du stade Tchaker, de voir de plus près les progrès effectués dans le domaine du repli défensif, effectués par l'ex-joueur de l'Entente sétifienne.

La rencontre prévue dans 24h face au Burkina Faso, devra aussi permettre au coach Halilhodzic, d'aligner pour la première fois, une équipe nationale sérieusement remodelée au niveau de son axe central défensif, notamment après la blessure de Belkalem. Madjid Bouguerra qui est longtemps resté éloigné des Verts pour cause de blessure retrouve l'EN au moment où cette dernière en avait le plus besoin.

Nasser Khoualed, l'excellent défenseur central de l'USM Alger, et qui vient d'être convoqué pour la première fois à l'EN en dernière minute, a de très fortes chances pour être aligné d'entrée, demain contre les Etalons du Burkina-Faso.

Sur le plan psychologique, cette rencontre amicale internationale programmée par Vahid Halilhodzic, aura aussi pour but de renforcer le mental des Verts. L'EN a un sérieux besoin de se rassurer avant d'affronter dans quelques jours le Bénin et le Rwanda.

Mais le coach Vahid est convaincu aujourd'hui que c'est sur le plan de la fraîcheur physique que les Fennecs peuvent réellement espérer faire la différence contre les coriaces et redoutables Béninois, et les très accrocheurs Rwandais.

DÉCLARATIONS

Madjid Bougherra, défenseur de l'EN: «Le Burkina Faso est un vrai test avant le Bénin»

«La première semaine de préparation a été consacrée à la récupération, mais à partir d'aujourd'hui (jeudi), les chose sérieuses vont commencer avec la programmation des séances physiques. Le match amical face au Burkina Faso constituera un vrai test avant le match du Bénin.

Le jeu du Burkina Faso, finaliste lors de la dernière CAN, ressemble énormément à celui des Béninois. L'équipe du Bénin est certes intraitable chez elle, mais il y a plein de signes positifs qui nous permettent d'être optimistes».

Karim Agouazi, milieu de terrain de l'EN: «Je fais la promesse de tout donnerpour l'Algérie»

«Pour ma première convocation en équipe nationale, je me sens très bien avec les anciens joueurs qui m'ont vraiment aidé à intégrer le groupe. Nous travaillons dans un cadre professionnel.

la concurrence est rude entre joueurs, mais ça permet d'être efficace pour élever le niveau. Je fais la promesse de tout faire pour bien représenter l'Algérie lors des deux prochains matchs officiels. Nous n'irons pas au Bénin pour faire du tourisme. Nous jouerons avec beaucoup d'ambition et de volonté.»

Azzedine Doukha, gardien de l'EN: «Aller arracher un résultat positif au Bénin»

«Les deux prochains matchs, face au Bénin et au Rwanda, seront décisifs pour passer au dernier tour. Nous devons absolument revenir avec deux bons résultats pour préserver nos chances. la concurrence entre gardiens bat son plein, mais tout se passe bien. L'ambiance au sein du groupe est formidable, ce sui est de bon augure pour la suite du parcours. C'est difficile de dire ce qui va se passer, mais nous ferons tout pour obtenir les meilleurs résultats possibles.».

Académie JMG- Paradou: Bensebaini, Nef et Daouadji à l'essai au FC Porto

Après le transfert l'an dernier de trois joueurs au Paris FC, l'Académie JMG/Paradou voit trois autres joueurs être mis à l'essai cette semaine au FC Porto.

Après le transfert d'Ibouzidene, El Mouden et Benrabah l'été dernier au Paris FC dans le cadre d'un partenariat avec l'Académie Jean-Marc Guillou (les deux derniers sont revenus au Paradou à l'intersaison), trois autres jeunes de la première promotion ont été mis à l'essai cette semaine au FC Porto. Il s'agit de Ramy Bensebaini (18 ans), Abdou Nef (18 ans) et Abdellah Daouadji (17 ans).

Lu sur L'Expression

Algérie Focus

Ses derniers articles: En Algérie, le remaniement accouche d'un gouvernement sans hommes politiques  Un coup d’Etat en Algérie: la folle prédiction israélienne qui amuse les Algériens  Une enquête inédite révèle l'immense patrimoine immobilier parisien de dirigeants algériens 

Faso

AFP

Le Burkina Faso inaugure sa première usine de lampes solaires

Le Burkina Faso inaugure sa première usine de lampes solaires

AFP

CAN-2017: le Burkina Faso et la RDC ont leurs billets pour le Gabon

CAN-2017: le Burkina Faso et la RDC ont leurs billets pour le Gabon

AFP

Mali: saisie de deux tonnes de cannabis en provenance du Burkina Faso

Mali: saisie de deux tonnes de cannabis en provenance du Burkina Faso