mis à jour le

Lutte- Balla Gaye 2-Tapha Tine ce dimanche A Demba Diop/ Le choc du Millenaire

Les regards seront braqués demain, dimanche 2 juin sur le stade Demba Diop qui sera le théâtre du combat entre Tapha Tine de l'écurie du Baol et Balla Gaye N°2 de l'école de lutte Balla Gaye. Cette confrontation que le promoteur a dédié à El Hadji Malick Gackou, sans doute l'affiche la plus médiatisée de l'histoire de l'arène, a fini de cristalliser toutes les passions dans le fief des deux lutteurs et chez leurs supporters. Le moment de vérité est alors venu de donner une nouvelle configuration à l'arène. Après avoir réussi l'exploit de mettre fin à l'invincibilité de Yakhya Diop Yékini, Balla Gaye 2 aura le challenge de freiner Tapha Tine qui n'a jamais été aussi prêt d'arborer le titre tant convoité de «Roi des arènes».

Takh Si Rip ou Niin Ci Bat ! Le stade Demba Diop retrouve demain, dimanche 2 juin, l'ambiance des grands jours avec le choc Balla Gaye 2-Tapha Tine. Un combat inédit qui capte aujourd'hui toute l'attention du monde sportif et suscite les commentaires et supputations les plus fantaisistes dans les marchés, les transports et les lieux publics. Les organisateurs ne se sont pas trompés en le nommant «choc du millénaire» en raison des multiples enjeux que le combat présente dans la carrière des deux lutteurs appartenant à une même génération même si leurs trajectoires sont assez différentes.
Aux lendemains des invectives, dérisions, défis verbales et autres piques acerbes, dans les six face à face, à grands coups médiatiques soutenus par les pronostics des techniciens et autres prédictions distillées par les voyants de tout bords, le moment de vérité est finalement arrivé entre ces deux monstres sacrés de l'arène sénégalaise.

Depuis son montage par le promoteur Aziz Ndiaye, il faut noter que les spécialistes les plus avisés s'y sont déjà mis pour explorer les clefs de ce combat au vu de la qualité de deux protagonistes. Mais, ils éprouvent beaucoup de peines à dégager un quelconque pronostic en faveur d'un lutteur. Ils sont même plus nombreux à soutenir qu'ils partent à chance égale.

Le Géant du Baol, promoteur du slogan «Takh si Rip», ayant fait fureur aussi bien dans les cercles de lutte que dans le monde artistique, a cependant un gros coup à jouer à l'occasion de prendre un raccourci et de déposséder Balla Gaye 2 de l'enviable «couronne» de «Roi des arènes» qu'il avait conquis le 22 avril 2012 en mettant fin au long règne de Yakhya Diop «Yékini».

Ravir à Balla Gaye 2 de son titre, est selon de nombreux experts, bien dans les possibilités de l'espoir du Baol. Il a des qualités athlétiques et techniques avérées et cette ambition d'arriver à cet objectif : s'installer au sommet.
Mentalement très forts, le natif de Réfane a vraisemblablement tiré les erreurs du passé en se donnant le parcours qu'il a aujourd'hui. Ce, à force d'un travail effectué aux Etats-Unis et qui lui a permis d'augmenter son poids physiques et d'affiner sa technique.

De fil en aiguille, il réussit ensuite à mettre en exergue ses atouts dans la boxe et est devenu l'un des plus redoutables puncheurs dans l'arène. Elton de l'école de lutte Balla Gaye 2, qu'il sévèrement abreuvé de coups ou encore Bombardier qu'il avait littéralement ensanglanté et défiguré, ont tous mesuré la lourdeur de ses crochets. Il n'avait pas manqué d'avertir Balla Gaye 2 lors de leur première face à face «Tu n'oseras pas te bagarrer. Si c'est le cas je vais te descendre.»

Va-t-il trouver son salut dans la bagarre qui lui a valu beaucoup de succès ou sera-t-il obligé de sortir une prouesse technique pour vaincre son adversaire ? Il n'est en tout cas pas le moins doué en lutte simple, pour avoir pratiqué les Mbapatt et démontrer lors de ses combats contre Yékini Junior et autre Abdou Diouf que son savoir faire dans ce registre n'est pas une vue de l'esprit. Toutefois, il lui suffira de sortir le grand jeu face à Balla Gaye N°2 que l'on surnomme le «Lion de Guédiawaye». Héritier de son père Double Less qui a régné dans l'arène dans les années 70, Balla Gaye 2 est aujourd'hui le lutteur à battre. Il arbore fièrement son titre de Roi des arènes qu'il a décroché de haute lutte face à Yékini qu'il a détrôné il y a plus d'un an.

Doté de qualités techniques les plus fouillées et capables de sortir dans des situations les plus inextricables, Balla Gaye 2 a longtemps mis d'accord les spécialistes de la lutte. Ses combats de hautes factures techniques sont assez illustratifs de son savoir-faire. Il sait mieux que quiconque se préparer comme le démontre ses multiples voyages aux Etats-Unis pour parfaire son état de forme physique.

Ce qui lui a sans conteste permis d'exercer sa domination sur Yékini. Même s'il prétend avoir diminué aux entraînements son poids qui avoisine les 150 Kg. Nombre d'analystes redoutent aujourd'hui ses capacités à ressortir cette souplesse qu'on lui a toujours connue et surtout cette rapidité en face de Tapha Tine qu'il prétend avoir battu en lutte simple en 2004 ?

Il n'a pas en tout cas manqué de lancer : «Tapha Tine ne tiendrait que quelques secondes s'il ne fuit pas». Le faire va-t-il suivre du dire ? Les millions de spectateurs seront édifiés ce dimanche 2 juin.

Issa Pouye-Rock Mbalax: Matar réveille le Caïman

En prélude de la grande affiche, le promoteur Aziz Ndiaye propose le combat spécial qui met aux prises Issa Pouye de Thiaroye à Matar Séne «Rock Mbalax» de l'écurie Pencum Ndakarou. L'occasion leur est ainsi donné de relancer leur carrière presque en berne. Après ses dernières défaites essuyées face à Modou Lô puis contre Zoss, le Caïman de Thiaroye, premier tombeur de Balla Gaye 2, n'a pas d'autre obligation que de s'imposer afin de se réhabiliter et se repositionner.

Rock Mbalakh, quant à lui, malgré sa probante victoire face à Ousmane Diop et celle qui a été retirée contre Bathie Séras, voudra ainsi confirmer qu'il a encore de beaux restes dans cette arènes après s'être déjà taillé la réputation d'un des lutteurs les plus techniques, il y a quelques années.

Sud Quotidien

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye