mis à jour le

RDC: nouvelle stratégie pour réduire la mortalité maternelle et infantile

La République démocratique du Congo a lancé une nouvelle stratégie globale de santé "visant à sauver 430.000 vies d'enfants de 0 à 5 ans et 7.900 vies de mères d'ici fin 2015", avec plusieurs partenaires internationaux.

"La RDC est le troisième pays au monde qui contribue le plus à la mortalité globale des enfants de moins de 5 ans après l'Inde et le Nigeria. (...) Toutes les 30 minutes, au moins une femme meurt en couches en RDC. Chaque année, environ 15.000 femmes meurent en donnant la vie", explique le communiqué du ministère de la Santé congolais publié vendredi.

Selon une enquête de 2010, 1 enfant sur 6 meurt avant l'âge de 5 ans en RDC, soit environ 465.000 enfants qui perdent la vie chaque année. C'est une légère amélioration par rapport à 2001, où un enfant sur 5 n'atteignait pas son cinquième anniversaire.

"La plupart" des décès sont dus à des "maladies évitables par des mesures simples et peu coûteuses", notamment en ce qui concerne "le paludisme, la pneumonie, la diarrhée et des maladies survenant chez les nouveau-nés (infections, asphyxies, hypothermie)", indique le communiqué.

La stratégie globale de santé est soutenue par l'Unicef, la Banque Mondiale, l'Agence américaine pour le développement international (USAID) et l'Union Européenne, qui a annoncé vendredi une contribution de 40 millions de dollars pour accélérer les progrès.

Le gouvernement s'engage à "coordonner les efforts en synergie avec ses partenaires pour mieux renforcer le système de santé et assurer la survie des femmes et des enfants", a promis le ministre de la Santé, le Dr Félix Kabange, cité dans le communiqué.

Geeta Rao Gupta, directrice générale adjointe de l'Unicef, a pour sa part estimé que "grâce à la créativité et à une volonté politique nationale fortes, tous les enfants et leurs mamans, même ceux des zones les plus reculées peuvent avoir accès aux interventions permettant de vaincre les principales causes de mortalité".

La RDC est le "pire pays pour être mère", d'après le rapport "Situation des mères dans le monde" de l'ONG Save the Children, publié le 7 mai. Ce rapport compare la situation dans 176 pays dans les domaines de la santé, la mortalité infantile, l'éducation, les revenus et le statut politique des mères.

AFP

Ses derniers articles: L'Église craint que la RDC sombre dans "une situation incontrôlable"  Bénin: RSF dénonce la suspension de quatre médias en 48 heures  La longévité politique des chefs d'État africains 

nouvelle

AFP

Au Zimbabwe, la nouvelle monnaie est accueillie avec scepticisme

Au Zimbabwe, la nouvelle monnaie est accueillie avec scepticisme

AFP

Le Zimbabwe lance sa nouvelle monnaie malgré les réticences

Le Zimbabwe lance sa nouvelle monnaie malgré les réticences

AFP

RDC: RSF juge "liberticide" la nouvelle réglementation sur les médias

RDC: RSF juge "liberticide" la nouvelle réglementation sur les médias

stratégie

Etat islamique

En Tunisie, les appels à une stratégie antiterroriste globale se multiplient

En Tunisie, les appels à une stratégie antiterroriste globale se multiplient

AFP

Tunisie: les appels se multiplient pour une réelle stratégie antiterroriste

Tunisie: les appels se multiplient pour une réelle stratégie antiterroriste

AFP

Boko Haram: la stratégie de la terreur, un casse-tête sécuritaire

Boko Haram: la stratégie de la terreur, un casse-tête sécuritaire

mortalité

AFP

Niger: campagne contre le paludisme, première cause de mortalité infantile

Niger: campagne contre le paludisme, première cause de mortalité infantile

AFP

Ebola: un antipaludéen a nettement réduit la mortalité de malades, selon une étude

Ebola: un antipaludéen a nettement réduit la mortalité de malades, selon une étude

AFP

La mortalité maternelle presque divisée par deux en 25 ans

La mortalité maternelle presque divisée par deux en 25 ans