mis à jour le

TICAD V : L'Afrique séduit les investisseurs japonais

Le président du Faso, Blaise Compaoré, a pris part, le vendredi 31 mai 2013 à Yokohama au Japon, à l'ouverture de la Foire africaine aux côtés du Premier ministre japonais, Shinzo Abe. Il s'est également entretenu avec plusieurs personnalités.

Le Chef de l'Etat, Blaise Compaoré, a participé à la cérémonie d'ouverture officielle de la Foire africaine où exposent des artisans burkinabè, organisée à Yokohama à l'occasion de la Cinquième conférence de Tokyo sur le développement de l'Afrique (TICAD V). A cette cérémonie, le Premier ministre éthiopien et président en exercice de l'Union africaine, Haïlemariam Desalegn ont et son homologue japonais tour à tour salué les relations de coopération qui existent entre de nombreux pays d'Afrique et l'archipel nippon.

Tout en se réjouissant de la tenue de cette foire qui permet d'exposer le savoir-faire africain aux Japonais, le porte-parole de l'Afrique a plaidé pour le renforcement de la coopération. M. Hailemariam a émis en outre le souhait de voir le Japon jouer un rôle important dans le développement économique de l'Afrique.

Quant au Premier ministre, Shinzo Abe, il a rassuré les dirigeants africains que le Japon renforcera ses liens économiques avec le continent et coopérera pour la paix et la stabilité régionale.

Au sortir de la foire, Blaise Compaoré a pour sa part, poursuivi son agenda du jour. Il a eu un tête-à-tête avec le chef de gouvernement japonais. Les deux personnalités ont discuté du renforcement de la coopération entre leurs pays respectifs. M. Compaoré a plaidé pour le renforcement de la présence japonaise en Afrique mais aussi pour le partage de son expérience avec les Etats africains. Il a fondé souligné que les investisseurs japonais trouveront beaucoup d'opportunités en Afrique et particulièrement au Burkina Faso.

Le président Compaoré a également reçu successivement le consul honoraire du Burkina Faso aux Philippines, Robert C. Goyutay et le président des entrepreneurs japonais, membre du Conseil présidentiel pour l'investissement, Mamoru Sekiyama. Celui-ci a échangé avec l'hôte de Yokohama sur les opportunités d'investissement qu'offre le Burkina Faso aux opérateurs économiques japonais. Il s'est dit intéressé par les secteurs de l'énergique et des mines.

Il a émis le v½u de voir les entrepreneurs japonais investir en Afrique de l'Ouest à travers les organisations sous-régionales comme l'Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) et la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO). « A travers cette coopération régionale, les sociétés japonaises pourraient faire beaucoup de choses. » En attendant, il a annoncé son intention de se rendre au Burkina Faso pour approfondir sa connaissance du marché burkinabè.

Enok KINDO
Sidwaya Au nom du bien être des populations, les autorités communales et la police gagneraient à s'intéresser à l'activité de ces personnes qui ont fait assez de mal, à entendre des victimes se plaindre. De même, les associations professionnelles de Dozos et de tradi-praticiens doivent faire leur part du boulot pour ne pas être tous discrédités. En dénonçant ceux qui ternissent leur profession.

Ousséni BANCE
Lefaso.Net

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes 

Investisseurs

AFP

Lagos: les investisseurs immobiliers inquiets de la chute du brut

Lagos: les investisseurs immobiliers inquiets de la chute du brut

AFP

Le Premier ministre français Manuel Valls est en Tunisie

Le Premier ministre français Manuel Valls est en Tunisie

AFP

Ethiopie: les investisseurs étrangers cibles de la colère des Oromo

Ethiopie: les investisseurs étrangers cibles de la colère des Oromo

Japonais

AFP

Des tests japonais pour détecter Ebola en moins de 12 minutes

Des tests japonais pour détecter Ebola en moins de 12 minutes

AFP

Ebola: l'antiviral japonais favipiravir encourageant contre la maladie

Ebola: l'antiviral japonais favipiravir encourageant contre la maladie

AFP

Ebola: résultats "encourageants" de l'antiviral japonais testé en Guinée

Ebola: résultats "encourageants" de l'antiviral japonais testé en Guinée