mis à jour le

Hamed Karoui, ne touchez pas à la République !

« Monsieur » Hamed Karoui, voisin de palier du nahdhaoui Hamadi Jbèli , l’homme qui a créé le RCD dont il a été vice-président jusqu’en 2008, l’homme qui a été au service de Ben Ali pendant 23 ans après avoir occupé le poste de premier ministre pendant 10 ans, continue à trahir le peuple et ce a l'âge de 85 ans. Le seul héroïsme de cet homme a été de soutenir les islamistes ,dont son fils fait partie , pendant le début du règne de Ben Ali et de s’être tu sur toutes les exactions commises par le régime de Ben Ali a leur encontre deux décades durant.
Cet homme, aujourd'hui roule pour une frange de Ennahdha et se veut le rassembleur des destouriens.
De quels destouriens parle t il ? De ceux qui ont bâti la nation ou de ceux qui ont trahi cette nation
Très fortement je pense qu'il s'agit de cette seconde frange
L'objectif final de ces gens la c'est de casser Nida Tounes et aller vers des élections qui auront des résultats similaires a ceux du 23 Octobre 2011
Il est certain qu'il y a beaucoup de reproches que l'on peut faire a Beji Caid Essebsi mais en tous les cas, pas celui d'avoir été un fidèle a Ben Ali ni a avoir soutenu la politique coercitive de Ben Ali a l'égard du peuple tunisien
A 85 ans, Hamed Karoui se devrait être plus nationaliste et rejoindre le rang de ceux qui veulent créer l'équilibre politique dans le pays, plutôt que de trahir des destouriens qui doivent se retourner dans leurs tombes .

Par Karim Baklouti Barketallah

république

AFP

République tchèque: le Togolais Francis Koné a fait taire les supporteurs racistes

République tchèque: le Togolais Francis Koné a fait taire les supporteurs racistes

AFP

Burkina: début des travaux pour une nouvelle Constitution et une Ve République

Burkina: début des travaux pour une nouvelle Constitution et une Ve République

AFP

République démocratique du Congo: l'ex-rébellion M23 demande un nouveau programme de démobilisation

République démocratique du Congo: l'ex-rébellion M23 demande un nouveau programme de démobilisation