mis à jour le

Energie du Mali à la croisée du chemin.

Décidément rien ne va plus à l'Energie du Mali, après des difficultés de fourniture d'électricité aux populations, le voici l'EDM avec des soucis judiciaires. En effet, le Société Grand Distributeur Céréalier du Mali (G.D.C.M-S.A) vient de signifier à l'EDM une ordonnance du Tribunal de Commerce de Bamako pour le paiement de la somme de 10 525 520 FCFA suite au aux factures impayées  de la livraison du sucre du mois de carême de l'année dernière aux agents de l'EDM-SA.

 

Il est de tradition pendant le mois de carême, que la société GDCM-SA accorde des faveurs aux sociétés et entreprises publiques et privés en leur accordant des facilités d'accès aux  produits de premières nécessités commercialisés par la société.

 

A cet effet, les agents de l'EDM-SA ont bénéficié de cette offre généreuse de la société GDCM-SA par le biais de sa section syndicale de SUTEELEC. Sur une correspondance adressée au Directeur Général de la société GDCM-SA M. Ousmane KEITA, le Directeur Général sortant de l'EDM-SA M. Sékou Alpha DJITEYE  déclarait en ces termes : «C'est avec réel plaisir que nous apprenons la fourniture par vos soins de sucre aux agents d'EDM-SA à l'occasion du Saint  mois de Ramadan moyennant des modalités de remboursement... En qualité d'Employeur, nous procéderons  à des retenues mensuelles sur les salaires des bénéficiaires du sucre en fonction, des quantités par agent... Un versement mensuel sera fait à votre société après chaque retenue ».

 

C'est en ces propos  que le premier responsable de la société EDM-SA s'est engagé expressément vis-à-vis de son partenaire. A ce titre le Tribunal de Commerce de Bamako a rendu l'ordonnance N°180 en date 24 Avril 2013 par le Président du Tribunal enjoignant à la Société Energie du Mali (EDM-SA)  de payer la somme de 8 525 520 FCFA représentant le reliquat du principal et celle de 2 000 000 FCFA de dommages et intérêts.

 

Suite à cette ordonnance du Tribunal, la société EDM-SA a sollicité la comparution de sa section syndicale de SUTEELEC pour justifier sur la situation de versement. Cette cause n'a aucune chance de prospérer car le Tribunal est largement informé et édifié  à travers la lettre d'engagement signée en bonne et due forme par le premier responsable à savoir son  Directeur Général sur les retenues de salaires et le reversement qui doit être fait  à la société GDCM-SA.

 

Tout porte à croire, à partir de ces situations malheureuses, que la société EDM-SA connait l'un des plus mauvais temps de son histoire. Cette malaise met en danger l'EDM-SA sa cote  d'alerte semble atteindre  son paroxysme. Si rien n'est fait d'ici quelques temps, la dérive serait inéluctable.

 

Sadio Dembélé

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

énergie

Développement durable

Le projet de ferme géante d'éoliennes au Kenya symbolise le boom africain

Le projet de ferme géante d'éoliennes au Kenya symbolise le boom africain

Djamila Ould Khettab

Revue de presse. Energie renouvelable, développement durable : Où en est l’Algérie ?

Revue de presse. Energie renouvelable, développement durable : Où en est l’Algérie ?

LNT

Le Maroc renforce ses capacités de production en énergie solaire

Le Maroc renforce ses capacités de production en énergie solaire

Mali

AFP

Quatre ans après Serval, le Mali toujours dans la tourmente

Quatre ans après Serval, le Mali toujours dans la tourmente

AFP

-M- de retour en 2017 avec un album et une tournée au son du Mali

-M- de retour en 2017 avec un album et une tournée au son du Mali

AFP

La famille d'Adama Traoré sollicite "l'implication" du Mali

La famille d'Adama Traoré sollicite "l'implication" du Mali