mis à jour le

Une bonne nouvelle pour le Maroc, le baril en baisse

Les cours du pétrole ont ouvert en recul vendredi à New York, après la décision de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) de laisser inchangé son plafond de production de brut.

Vers 13H15 GMT, le baril de “light sweet crude” (WTI) pour livraison en juillet baissait de 95 cents à 92,66 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

L’Opep, qui se réunissait à Vienne, a décidé vendredi de maintenir inchangé son plafond de production de brut, à 30 millions de barils par jour, tout en précisant qu’elle allait continuer à surveiller de près la conjoncture, notamment en Europe, jusqu’à sa prochaine réunion en décembre.

Aux Etats-Unis, les réserves de pétrole ont atteint des niveaux historiques la semaine dernière, à leur plus haut depuis 1982, selon des chiffres hebdomadaires du département américain de l’Energie (DoE) publiés jeudi.

Le chômage a battu un nouveau record dans la zone euro, s’établissant à 12,2 % en avril contre 12,1 % le mois précédent, et touchant particulièrement les jeunes, selon des chiffres publiés vendredi, un signal peu encourageant pour les perspectives de consommation d’or noir dans la région.

Crédits MAP

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Peinture : Patrick Jolivet  Le Maroc renforce ses capacités de production en énergie solaire  Plus de 51.000 bénéficiaires de l’Initiative royale “Un million de cartables” 

nouvelle

AFP

Prise de fonction de la nouvelle chef de la mission de l'ONU en RDC

Prise de fonction de la nouvelle chef de la mission de l'ONU en RDC

AFP

RDC: nouvelle marche anti-Kabila des catholiques le 25 février

RDC: nouvelle marche anti-Kabila des catholiques le 25 février

AFP

Afrique du Sud: Zuma menacé par une nouvelle motion de défiance

Afrique du Sud: Zuma menacé par une nouvelle motion de défiance