mis à jour le

France : un homme lâche ses chiens sur son voisin maghrébin

Un habitant de l'Hérault, dans le sud de la France, a été condamné à 1 mois de prison ferme pour avoir lâché volontairement ses deux chiens sur son voisin d'origine maghrébine. La victime, un jeune militaire, a été attaqué par deux bergers allemands alors qu'il effectuait le déménagement de son père. Cet acte clairement raciste s'est confirmé par les paroles de l'agresseur : « Chope les Arabes ! Chope les Arabes ! ». En plus de sa condamnation, l'agresseur s'est vu confisquer ses chiens et infliger une interdiction de 10 ans d'en posséder de nouveau.

Afrik

Ses derniers articles: La dépouille de Thomas Sankara exhumée, le Burkina Faso retient son souffle  L'Arabie Saoudite classe l'Algérie sur liste noire du financement du terrorisme  La Premier League, nouvelle terre d'accueil des joueurs africains 

France

AFP

Génocide: la peine du premier Rwandais condamné en France confirmée en appel

Génocide: la peine du premier Rwandais condamné en France confirmée en appel

AFP

RDC: la France suspend les adoptions

RDC: la France suspend les adoptions

AFP

Foot: match nul 0-0 entre la France et la Côte d'Ivoire

Foot: match nul 0-0 entre la France et la Côte d'Ivoire

homme

AFP

Tchad: un homme arrêté après avoir tiré sur des policiers

Tchad: un homme arrêté après avoir tiré sur des policiers

AFP

RC Lens: un homme d'affaires ivoirien intéressé par le rachat

RC Lens: un homme d'affaires ivoirien intéressé par le rachat

AFP

Un lion du parc national de Nairobi abattu après avoir blessé un homme

Un lion du parc national de Nairobi abattu après avoir blessé un homme

chiens

AFP

Kenya: des chiens renifleurs d'ivoire

Kenya: des chiens renifleurs d'ivoire

group promo consulting

Italie : les trafiquants utilisaient des chiens pour transporter la drogue

Italie : les trafiquants utilisaient des chiens pour transporter la drogue

Actualités

La Société Protectrice des Animaux condamne la cruauté avec laquelle les chiens sont tués

La Société Protectrice des Animaux condamne la cruauté avec laquelle les chiens sont tués