mis à jour le

Un "nassara" pédophile et un étudiant-faussaire aux arrêts

La brigade de recherche de la gendarmerie de Ouagadougou a présenté, le 30 mai 2013, deux présumés malfrats dont l'un spécialisé dans la falsification de documents et l'autre dans la pédophilie. Deux individus aux pratiques, pour le moins, rocambolesques ont été pris dans les mailles de la brigade de recherche de la gendarmerie de Ouagadougou. L'un, Marcel Philippe Marion, de nationalité française, résidant à Karpala, ex-secteur n°30 de la ville de Ouagadougou, avait comme pratique la sodomie de (...) - Société & culture