mis à jour le

Société Générale Maroc, une histoire centenaire …

La Société Générale Maroc, qui s'est longtemps appelée Société Générale Marocaine de Banque, (SGMB), fête ses 100 ans d'existence et d'exercice dans notre pays.

En marge des festivités organisées à l'occasion de ce centenaire, le Président Directeur Général du Groupe Société Générale, la maison mère française, M. Frédéric Oudéa, a reçu la presse aux côtés des Présidents du Conseil de Surveillance et du Directoire de la filiale marocaine, MM. Jean Louis Mattei et Khalid Chami.

Le thème de cette rencontre, « Société Générale, histoire enjeux et perspectives », nous a permis d'apprendre beaucoup de choses sur la pionnière des banques françaises au Maroc.

En effet, M. Oudéa a tout d'abord présenté à l'assistance le poids de SG Maroc dans le Groupe Société Générale. Ce grand groupe bancaire est implanté dans 76 pays, il emploie 154 000 personnes dont 60 % de femmes et réunit 32 millions de clients à travers le monde. En outre, en France, une entreprise sur trois est domiciliée à la Société Générale. En termes financiers, le groupe SG, ce sont 23,1 milliards d'euros de Produit Net Bancaire (PNB) et près de 50 milliards d'euros de capitaux propres.

SG Groupe est présente en Europe centrale et orientale, en Russie, dans nombre de pays du pourtour méditerranéen dont les trois pays du Maghreb avec 1,7 million de clients, mais SG Maroc est la plus importante de ces filiales nord-africaines.

SG est aussi installée dans quinze pays d'Afrique occidentale dont le Sénégal et la Côte d'Ivoire où elle fête ses 50 ans de présence.

Le groupe bancaire français intègre son développement dans son internationalisation avec pour principe, selon M. Oudéa, « d'avoir des banques locales avec le bénéfice d'appartenance à un grand groupe pour profiter de son expertise». De même que les filiales à travers lesquelles, SG développe son offre travaillent en étroite liaison et coordination avec les représentations à l'étranger.

Le Groupe SG est une banque universelle, qui, par définition, pratique tous les métiers pour toutes les catégories de clients, tout en accompagnant le développement économique des différents pays de son implantation, notamment en finançant les grands projets d'infrastructure, les mines et les industries.

M. Oudéa a également évoqué le Société Générale, qui, en sus des crédits bancaires de tous genres, se diversifie dans l'Assurance Vie et de dommage.

Khalid Chami, Président du Directoire de Société Générale Maroc, a pris le relais de M. Oudéa pour présenter la filiale locale du Groupe SG qu'il dirige, en s'appliquant à reprendre le triptique « Histoire, Enjeux et Perspectives». Sur le premier, il a apporté des éléments d'importance sur l'évolution de la banque au Maroc, précisant notamment que ce n'est que dans les années soixante-dix du siècle passé que la SGMB a développé son réseau bancaire pour atteindre 100 agences en 1995, rendant hommage aux deux présidents marocains qui l'ont développé, feu M'hammed Bargach et Abdelaziz Tazi, qui vient de prendre sa retraite. C'est aussi à partir de cette date que la banque a créé ses 13 filiales spécialisées .

Aujourd'hui, aprèès 100 ans d'existence, SG Maroc est un groupe privé qui se déploie en 400 agences. Il emploie

4 000 collaborateurs même si le ratio de 60 % de femmes appliqué par la maison-mère n'est pas vraiment respecté localement.

Ses filiales de financement des différents métiers para-bancaires occupent , chacune, des places prépondérantes sur leur marché respectif quand elle-même se posiitonne à  la quatrième place du système bancaire national.

Parmi les perspectives, que M. Chami s'assigne comme des ambitions, on citera notamment celle de renforcer la proximité avec tous les clients de la banque, qu'ils soient personnes physiques ou entreprises, de la petite à la très grande. La concrétisation de ces objectifs passera par l'implantation de nouvelles agences, mais aussi par la satisfaction de la clientèle en améliorant les services offerts dont, entre autres, le développement des guichets automatiques (GAB), l'outil Internet, les call centers.

Selon le jeune Président du Directoire de SG Maroc, le taux de bancarisation au Maroc, qui se situe aujourd'hui à 57 %, devrait atteindre, d'après Bank Al-Maghrib, 66 % en 2015, soit 9 points de plus en trois ans. Et Khalid Chami de s'engager donc d'atteindre ses propres objectifs pour contribuer à ceux du pays.

 

Le Président du Directoire devait également constater que le Maroc ayant besoin de devises, la Société Générale devrait contribuer à faciliter des financements en monnaies fortes grâce à sa société mère, comme c'est le cas pour le projet JLEC.

M.Chami considère, en outre, que la banque marocaine va accompagner ses clients en Afrique,  en suivant le mouvement actuel des investissements que nos opérateurs engagent en plusieurs secteurs d'activité sur le continent.

En guise de conclusion, le Président du Directoire de Société Générale Maroc soulignera l'intérêt et l'importance qu'il voue à l'image de la banque qu'il a l'honneur de diriger et qui s'exprime notamment par la rénovation de l'agence sise au Boulevard Mohammed V dont la façade historique «Art déco» sera préservée.

La conférence de presse se termine ainsi sur rendez-vous, celui fixé par le Groupe Société Générale qui fêtera à Paris ses cent cinquante années d'existence en 2014 et que le Maroc ne manquera pas de célébrer également…

 

Afifa Dassouli

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Peinture : Patrick Jolivet  Le Maroc renforce ses capacités de production en énergie solaire  Plus de 51.000 bénéficiaires de l’Initiative royale “Un million de cartables” 

société

AFP

Burkina: la société civile appelle

Burkina: la société civile appelle

AFP

Niger: arrestation d'un militant de la société civile

Niger: arrestation d'un militant de la société civile

AFP

Tchad: nouvelle arrestation d'un activiste de la société civile

Tchad: nouvelle arrestation d'un activiste de la société civile

histoire

AFP

Kenya: élections, nids de poule et décote, une histoire de brut

Kenya: élections, nids de poule et décote, une histoire de brut

AFP

CAN: Broos, la première histoire belge d'Afrique

CAN: Broos, la première histoire belge d'Afrique

Discrimination

Des élèves noires de Pretoria manifestent pour défendre leurs cheveux crépus

Des élèves noires de Pretoria manifestent pour défendre leurs cheveux crépus