mis à jour le

Holcim : Le Cimentier peine à se ressaisir en 2012

Pâtissant d'un marché du ciment en décroissance de -1,6 % en 2012, contre +10,7% une année plus tôt, les performances financières du groupe Holcim Maroc ressortent en net recul au titre de l'exercice 2012. Dans ce contexte, le groupe a réduit la production de son usine de Settat à 3 000 tonnes/jour et a arrêté l'un des fours de l'usine d'Oujda durant toute l'année 2012. Selon le management d'HOLCIM, l'objectif est de ne pas se retrouver en surcapacité de production avec la chute de la demande et le foisonnement des opérateurs sur le marché.

Côté résultats, les revenus du groupe ressortent en baisse de 5% à 3,3 Mrd MAD, contre 3,5 Mrd MAD l’année précédente. En effet, HOLCIM a vu ses ventes reculer de 4% à 3,3 millions de tonnes. Les volumes de granulats et de béton prêt à l'emploi ont également chuté dans les mêmes proportions. Au niveau des indicateurs de rentabilité, le cimentier a enregistré un excédent brut d'exploitation en recul de 10% par rapport à 2011 pour s'établir à 1,2 Mrd MAD. Pour sa part, le résultat net consolidé a affiché une baisse de 13% à 598,5 MMAD en 2012, contre 685,6 MMAD, à fin décembre 2011.

Les filiales du groupe en développement continuel

Côté filiales, le premier réseau de franchise des matériaux de construction au Maroc « BATIPRO » poursuit son développement avec plus de 218 franchisés. Dans cette lignée, une quatrième plateforme logistique verra le jour à Nador pour s'ajouter aux trois existantes à Ain Sebaa, Oujda et Fès. Sur les autres activités, « ECOVAL », la filiale de traitements des déchets industriels, a traité 20 000 tonnes de déchets en 2012, ce qui représente seulement le tiers de sa capacité. Le Management souhaiterait, à cet effet, doubler les volumes traités par cette branche en vue de rentabiliser son activité. Pour ce qui est de la société de promotion immobilière « MATEEN », dont le cimentier détient le tiers du capital, elle gère actuellement 4 projets immobiliers à Bouznika (929 unités en construction, dont 65% sont déjà réservés), à Tamesna (103 unités standing finalisées), à Benslimane (92 unités) et à El-jadida (166 unités de logement social).

Des perspectives peu prometteuses

En termes de perspectives 2013, HOLCIM table sur une décroissance de la demande nationale en ciment entre -5% et -8%. Le groupe envisage de relever les défis à venir en continuant d'investir, notamment, à travers la mise en circulation de la nouvelle capacité de la cimenterie de Fès. De plus, le cimentier entrevoit la poursuite du déploiement du réseau BATIPRO.

Logo-CDMC

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Peinture : Patrick Jolivet  Le Maroc renforce ses capacités de production en énergie solaire  Plus de 51.000 bénéficiaires de l’Initiative royale “Un million de cartables” 

peine

AFP

Mugabe pour le rétablissement, dans les faits, de la peine de mort

Mugabe pour le rétablissement, dans les faits, de la peine de mort

AFP

Afrique du Sud: le parquet va demander une peine plus sévère pour Pistorius

Afrique du Sud: le parquet va demander une peine plus sévère pour Pistorius

AFP

Afrique du Sud: peine exemplaire pour deux Blancs qui ont mis un Noir dans un cercueil

Afrique du Sud: peine exemplaire pour deux Blancs qui ont mis un Noir dans un cercueil

2012

AFP

Maroc: hommage émouvant

Maroc: hommage émouvant

AFP

Egypte: le nouveau Parlement se réunit, une première depuis 2012

Egypte: le nouveau Parlement se réunit, une première depuis 2012

AFP

Dopage et corruption: Diack évoque un soutien russe

Dopage et corruption: Diack évoque un soutien russe