mis à jour le

L’UC dénonce la coalition majoritaire “hétéroclite”

Le secrétaire général de l’Union  Constitutionnelle (UC), Mohamed Abied, a affirmé jeudi à Casablanca que la  participation de son parti à la gestion de la chose publique est tributaire de  la formation d’une majorité soudée ayant en commun les mêmes orientations et la  même idéologie.

“Il n’en reste pas moins que la décision de participer ou pas n’est point  aujourd’hui d’actualité pour notre parti, puisque le parti de l’Istiqlal n’a  pas encore tranché à propos de son retrait du gouvernement”, a-t-il dit lors  d’une conférence de presse sur les préparatifs de la tenue du 5ème congrès  national de l’UC, prévu en octobre prochain.

Evoquant “la crise” actuelle qui secoue le gouvernement, il a estimé que  cette situation est la conséquence naturelle d’une coalition hétéroclite,  considérant que le dépassement de ce blocage suppose la refonte du champ  politique national qui devrait, selon son entendement, être recomposé selon des  alliances claires et homogènes, loin des considérations “opportunistes”.

Pour M. Abied, les multiples couacs qui ont secoué le gouvernement  illustrent une incapacité avérée à assumer les responsabilités en apportant des  solutions adaptées à la crise économique, ce qui pourrait, selon lui, réduire à  la portion congrue la marge décisionnelle des décideurs, et du coup, être à la  merci des diktats des institutions financières internationales.

Il a, par ailleurs, souligné que l’UC pratique une opposition objective  respectueuse des règles démocratiques, notant que le souci majeur de son parti  est de contribuer à la matérialisation des réformes lancées depuis l’adoption  de la nouvelle constitution et, par la même, la consolidation de l’édifice  démocratique.

S’agissant du prochain congrès national de son parti, il a indiqué que la  commission administrative a fixé la date de sa tenue (4-6 octobre) en attendant  que cette échéance soit validée par le conseil national du parti. Un congrès,  a-t-il dit, qui se tient dans un contexte marqué à la fois par une conjoncture  politique exceptionnelle et aussi la célébration par le parti du trentième  anniversaire de sa fondation.

Sur enfin les préparatifs de ce congrès, il a assuré qu’ils se déroulent  selon une approche participative associant l’ensemble des structures du parti  de toutes les régions du Royaume et ce, à travers l’organisation de congrès  régionaux. Il a aussi indiqué que les préparatifs vont bon train pour  l’organisation à Casablanca le 15 juin du congrès de la femme constitutionnelle  et le 22 de celui de la jeunesse constitutionnelle

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Maroc : Alerte de pluies et averses importantes dans plusieurs villes  Obsèques  La terre a tremblé 

coalition

AFP

Zimbabwe: Mugabe qualifie la coalition de l'opposition de "complot de l'étranger"

Zimbabwe: Mugabe qualifie la coalition de l'opposition de "complot de l'étranger"

AFP

Législatives au Sénégal: confirmation du succès de la coalition au pouvoir

Législatives au Sénégal: confirmation du succès de la coalition au pouvoir

AFP

18 morts dans un attentat au Burkina, membre de la coalition anti-jihadiste au Sahel

18 morts dans un attentat au Burkina, membre de la coalition anti-jihadiste au Sahel