mis à jour le

Football: Leonardo suspendu neuf mois, le PSG fait appel

 

Le Paris SG a fait appel jeudi soir de la suspension de neuf mois ferme infligée à son directeur sportif Leonardo par la commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP), jugeant “infondée et extrêmement sévère” une décision qui remet en cause la possibilité de voir le Brésilien s’asseoir sur le banc parisien.

Leonardo, entendu jeudi par la commission, était suspendu à titre conservatoire depuis le 7 mai pour un coup d’épaule à Alexandre Castro, arbitre du match PSG-Valenciennes de la 35e journée de Ligue 1 (1-1).

Jeudi soir, l’instance présidée par l’ancien arbitre Pascal Garibian lui a infligé une suspension de neuf mois ferme de banc de touche, de vestiaires d’arbitre et de toutes fonctions officielles. En outre, le PSG a été sanctionné d’un retrait de trois points avec sursis.

Deux heures à peine après cette décision, le club parisien annonçait dans un communiqué son choix de faire appel devant la commission supérieure d’appel de la Fédération française, qui pourra confirmer, alléger ou alourdir la sanction.

“Compte tenu des éléments matériels présentés aux membres de la commission de discipline, (la direction du PSG) considère cette décision infondée et extrêmement sévère. En conséquence, le Paris SG, totalement solidaire de son directeur sportif, a décidé de faire appel de cette décision”, selon ce communiqué.

Il faut dire que la sanction infligée à “Leo”, qui encourait jusqu’à un an de suspension, est un véritable problème pour le club parisien, qui envisageait en effet d’installer le Brésilien comme entraîneur, Carlo Ancelotti, le technicien en poste, ayant fait savoir qu’il souhaitait s’en aller.

Mais désormais, il semble pour le moins compliqué de confier la direction de l’équipe à quelqu’un qui n’aurait pas le droit de s’asseoir sur le banc de touche avant le 8 février prochain dans les compétitions françaises.

Le fameux coup d’épaule de Leonardo à Alexandre Castro fut l’une des dernières péripéties disciplinaires du PSG, qui a terminé dans une grande nervosité, avec plusieurs cartons rouges, sa saison de champion de France.

Lors de ce match contre Valenciennes, l’arbitre avait exclu le défenseur parisien Thiago Silva, qui l’avait touché au buste.

Furieux

Après le match, au retour vers les vestiaires, des caméras de Canal+ filment Leonardo visiblement en train de donner un coup d’épaule à M. Castro. S’ensuit un petit moment de confusion, puis le Brésilien, barré par des officiels et furieux, lance au directeur de jeu qui s’enfonce dans le couloir: “Vous devez vous préparer mieux!”

Pour expliquer ce geste, Leonardo avait dit avoir été lui-même poussé en direction de M. Castro.

“Pour moi, il est clair qu’il ne s’est rien passé, avait-il déclaré à l’AFP. Je voulais parler à l’arbitre et je l’attendais. Il y avait beaucoup de monde qui rentrait aux vestiaires. Et au moment où M. Castro arrive, il y a un délégué qui est devant moi au début et qui en cherchant à me bloquer, me pousse. Après, avec mon dos, je rentre en contact avec l’arbitre. C’est dur à voir sur les images en direct mais au ralenti on le voit. La vérité c’est ça”.

Pourtant, la commission a retenu jeudi “l’intentionnalité”, comme l’a expliqué à la presse son président Pascal Garibian.

“Après avoir entendu les officiels, MM. Castro, Leonardo et son défenseur, la commission a retenu la notion d’intentionnalité”, a-t-il dit pour expliquer la sanction infligée.

Il est également revenu sur les images enregistrées par les caméras du circuit interne du Parc des Princes et que Leonardo a présenté pour sa défense.

“La décision de ce soir vous donne, je pense, une idée de ces images qui n’ont pas apporté d’éléments nouveaux à la commission”, a-t-il dit.

Pistes éteintes

Dans une brève déclaration à la presse à la sortie de son audition, Leonardo s’était lui simplement dit “content” d’avoir pu donner sa version des faits.

Si le retrait de points avec sursis, qui concerne la saison prochaine, semble presque anecdotique -il faudrait un geste “équivalent” d’un responsable parisien pour qu’il tombe-, la suspension de Leonardo est très embêtante pour le club.

Le PSG songeait, en effet, à confier les commandes de l’équipe à son directeur sportif.

Officiellement, le club de la capitale compte sur Ancelotti pour honorer sa dernière année de contrat, mais celui-ci a clairement fait part de son désir de quitter le club.

Et le PSG se heurte à la difficulté de trouver un successeur de son calibre. Les pistes explorées se sont pour la plupart éteintes, entre un José Mourinho pressenti de retour à Chelsea, un Arsène Wenger désireux de rester à Arsenal et un Rafael Benitez qui s’est engagé avec Naples.

LNT

Crédits AFP

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Peinture : Patrick Jolivet  Le Maroc renforce ses capacités de production en énergie solaire  Plus de 51.000 bénéficiaires de l’Initiative royale “Un million de cartables” 

PSG

Roger ADZAFO

Le PSG plus fort ?  Matuidi évite les comparaisons -vidéo-

Le PSG plus fort ? Matuidi évite les comparaisons -vidéo-

Steven LAVON

France: Ibrahimovic encore buteur, le PSG coule Reims 3-0 ! Vidéo

France: Ibrahimovic encore buteur, le PSG coule Reims 3-0 ! Vidéo

Nicolas

PSG : retour gagnant de Jérémy Ménez !

PSG : retour gagnant de Jérémy Ménez !

appel

AFP

Génocide: la peine du premier Rwandais condamné en France confirmée en appel

Génocide: la peine du premier Rwandais condamné en France confirmée en appel

AFP

Génocide au Rwanda: verdict attendu au procès en appel de Simbikangwa

Génocide au Rwanda: verdict attendu au procès en appel de Simbikangwa

AFP

Afrique du Sud: appel à la démission de jacob Zuma

Afrique du Sud: appel à la démission de jacob Zuma