mis à jour le

Soins de qualité : LE PLUS DES TIC

Elles apportent une plus-value dans le renforcement des compétences sur place et dans la prise en charge des pathologies à travers un échange d'expertises et d'expériences

 

L'accès de tout le monde aux soins de santé de qualité est une préoccupation réelle dans les pays en développement notamment ceux du continent africain. Le Mali qui figure dans le lot développe des alternatives pour passer l'obstacle. C'est dans cet esprit que le Projet « Equi-Reshus » : les technologies de l'information et de la communication (TIC) pour un accès équitable aux ressources humaines en santé, a été mis en place sur financement de partenaires canadiens, notamment l'Agence canadienne de développement international (ACDI), l'Agence de la santé publique du Canada (ASPC), les instituts de santé du Canada et le Centre de recherche pour le développement international (CRDI) entre autres.

Le projet a effectué une étude sur l'utilisation des TIC pour un accès équitable aux compétences dans le secteur de la santé dans certains établissements hospitaliers. Les résultats de cette recherche qui s'est étalée sur 3 ans (2010-2013), ont été restitués hier dans les locaux de l'Institut national de recherche en santé publique (INRSP).

La cérémonie, présidée par le directeur général de l'INRSP, le Pr Mamadou Souncalo Traoré, s'est déroulée en présence du décideur principal du projet, le Pr Abdel Kader Traoré, des responsables des facultés de médecine, d'odontostomatologie et de pharmacie, des centres hospitalo-universitaires (CHU) et de nombreux invités.

L'objectif général de l'étude était de rendre l'accès équitable aux ressources humaines en santé. Par ailleurs, l'étude visait à évaluer, entre autres, l'impact des TIC dans la formation médicale et la motivation des professionnels de la santé et l'impact de la téléconsultation médicale sur la prise en charge du patient en situation d'isolement (en terme de soins de santé et d'économie).

Dans cette recherche, le projet a utilisé internet, le téléphone et les échographes portables comme outils. Une communication sur l'étude réalisée par le Projet  « Equi-Reshus » établit que les TIC apportent une plus-value dans le renforcement des compétences sur place et dans la prise en charge des pathologies à travers un échange d'expertises et d'expériences.

En outre, l'étude a démontré qu'il était possible d'économiser 35 000 Fcfa par patient bénéficiaire, en termes de transport, coût de consultation et frais d'examens. Globalement sur les différents sites de l'étude, l'utilisation des TIC permettrait de faire une économie de plus de plus de 37,8 millions sur l'imagerie médicale, notamment les échographies obstétricales et plus de 21,4 millions de Fcfa, en terme d'échographie du c½ur (ECG) pour les patients.

Le Pr Mamadou Souncalo Traoré a expliqué que la formation et la recherche constituent le c½ur de tout système de santé performant. Pour lui, le projet «Equi-Reshus» a démontré qu'il est possible d'équilibrer le système de santé par des solutions innovantes et adaptées aux contexte malien. Par ailleurs, le directeur général de l'INRSP a pointé du doigt la mauvaise répartition des ressources humaines en santé dans notre pays, en citant l'exemple précis des sages femmes. Plus de 50% d'entre elles sont déployées à Bamako. C'est une situation qui exige de notre part, de développer des solutions, a-t-il souligné.

Auparavant, le décideur principal du projet «Equi-Reshus» a expliqué que son rôle est maintenant de réfléchir à la manière d'entreprendre les mesures nécessaires à l'application de ces résultats sur le terrain. Le Pr Abdel Kader Traoré a souligné la nécessité de poursuivre le plaidoyer afin que les autorités puissent intégrer les résultats dans le système de santé au Mali. Il a ensuite rendu hommage à la « formidable équipe de chercheurs » qui a accompli cette étude sur les Tic pour l'accès équitable aux ressources humaines en santé.

B. DOUMBIA

 

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A 

soins

AFP

Burundi: le défenseur des droits de l'Homme Mbonimpa quitte le pays pour des soins

Burundi: le défenseur des droits de l'Homme Mbonimpa quitte le pays pour des soins

AFP

Ebola: pour la Cédéao, le plan d'aide doit aller au-del

Ebola: pour la Cédéao, le plan d'aide doit aller au-del

AFP

Ebola: la France accueille pour des soins une personne contaminée par le virus en Sierra-Leone

Ebola: la France accueille pour des soins une personne contaminée par le virus en Sierra-Leone

TIC

Lefaso.net

TIC : Les conseils pratiques d'un expert

TIC : Les conseils pratiques d'un expert

La Rédaction

Industries culturelles

Industries culturelles

Actualités

Coopération avec Microsoft dans plusieurs domaines touchant aux TIC

Coopération avec Microsoft dans plusieurs domaines touchant aux TIC