mis à jour le

Commerce et industrie : OUVERTURE D’UNE BOURSE DE SOUS-TRAITANCE

C'est un centre technique d'information et de mise en relation chargé de promouvoir la sous-traitance et le partenariat entre les petites et moyennes entreprises et les grandes entreprises 

Notre pays dispose désormais d'une Bourse de sous-traitance et de partenariat du Mali (BSTP) dont le lancement officiel a eu lieu jeudi dans la salle de conférence du Conseil national du patronat du Mali (CNPM).

C'était sous la présidence du ministre du Commerce et de l'Industrie, Abdoul Karim Konaté, qui avait à ses côtés le président du CNPM, Mamadou Sidibé, le directeur général de la bourse, Adama Konaté, les représentants des services publics de l'administration et de l'UEMOA. Plusieurs responsables d'entreprises privées et des PTF étaient également présents à la cérémonie.

La BSTP est un centre technique d'information et de mise en relation qui aura la charge de promouvoir la sous-traitance et le partenariat entre les petites et moyennes entreprises (PME) et les grandes entreprises afin d'optimiser les capacités des entreprises membres. Elle va appuyer les PME ou « sous traitants », dans l'amélioration de leur compétitivité en favorisant leur accès à de nouveaux marchés. Quant aux grandes entreprises ou « donneurs d'ordres », la bourse leur permet de découvrir de nouveaux sous-traitants spécialisés qui répondent mieux à leurs besoins et exigences en termes de qualité, de délai et de prix.

Dans notre pays, de nombreux talents existent dans divers secteurs de l'économie. Mais, force est de constater que ces talents qui doivent être valorisés, « nagent » dans l'informel. Il paraît donc impérieux de les faire émerger pour les insérer dans le marché de façon formelle afin que l'ensemble en tire profit.

C'est l'une des raisons principales de la création de la BSTP. « Aujourd'hui, la nécessité de quitter l'informel au profit du formel s'impose au vu de tous les avantages que cela peut apporter à l'état à travers les secteurs de développement », a indiqué le directeur général de la BSTP-Mali, Adama Konaté. La bourse organisera donc les activités de sous-traitance et de partenariat qui sont actuellement gérées de manière informelle et anarchique, pas du tout profitables aux différents secteurs de l'économie et à leurs acteurs.

Organisme à but non lucratif, la BSTP est généralement au service de tous les secteurs de l'économie. Elle est créée et administrée par le secteur privé en étroite collaboration avec les pouvoirs publics.

Le projet BSTP-Mali a été engagé par le CNPM afin d'accompagner les entreprises maliennes à s'insérer avantageusement dans l'environnement économique national, régional et mondial. Mamadou Sidibé a fait l'historique de la bourse et rappelé ses missions avant d'attirer l'attention sur l'importance du partenariat PME/grandes entreprises pour le développement économique de notre pays.

Les participants à la cérémonie ont suivi avec intérêt un exposé du directeur de la bourse, Adama Konaté, sur la nouvelle structure. Exposé qui retrace l'historique, les missions et, surtout, les avantages de la BSTP pour notre pays.

Le ministre Abdoul K. Konaté a félicité le CNPM pour cette « initiative fort novatrice » visant à développer une synergie entre l'ensemble des acteurs du secteur privé à travers la promotion de la sous-traitance et du partenariat entre les PME et les grandes entreprises. Il a également remercié le BIT et à travers lui, tous les PTF de notre pays, pour leur accompagnement et leur appui multiformes au secteur privé surtout en ces moments difficiles que traverse notre pays.

« La mise en place d'une bourse de sous-traitance et de partenariat s'inscrit dans la vision de développement économique et social du gouvernement telle que prescrite dans le Cadre stratégique pour la croissance et la réduction de la pauvreté (CSCRP 2012-2017), qui est de promouvoir un secteur privé dynamique, capable de créer de la richesse, de générer des emplois et d'aider une masse importante de la population à améliorer ses conditions de vie », a-t-il indiqué.

Tous les avantages de la BSTP pour l'Etat ont incité le ministre Konaté à promettre à la structure le soutien du gouvernement et l'assistance requise, afin d'en faire un centre technique d'excellence. Dans le même ordre d'idée, il a invité le secteur privé à poursuivre et consolider cette dynamique, afin de faire émerger des entreprises compétitives et citoyennes, solidaires et porteuses d'éthique, capable de créer des synergies d'actions au niveau national et international en faveur de la croissance économique et du développement de notre pays.

Les chefs d'entreprise et partenaires présents à la cérémonie ont assuré de leur volonté de travailler avec la BSTP.

Dans l'espace UEMOA, la bourse de notre pays est la dernière née après celles de Côte d'Ivoire et du Sénégal.

Mh. TRAORE      

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A 

commerce

AFP

L'Algérie déplore la faiblesse du commerce interafricain

L'Algérie déplore la faiblesse du commerce interafricain

AFP

Le commerce controversé de l'ivoire

Le commerce controversé de l'ivoire

AFP

Le commerce international du perroquet gris d'Afrique interdit par la Cites

Le commerce international du perroquet gris d'Afrique interdit par la Cites

industrie

AFP

La France signe un accord avec l'Afrique du Sud porteur pour son industrie nucléaire

La France signe un accord avec l'Afrique du Sud porteur pour son industrie nucléaire

La rédaction

Industrie et Agriculture : les priorités de la tripartite prévue le 10 octobre 2013

Industrie et Agriculture : les priorités de la tripartite prévue le 10 octobre 2013

Relance

Le tourisme marocain se réinvente

Le tourisme marocain se réinvente

ouverture

AFP

Burkina: ouverture et renvoi du procès du dernier gouvernement Compaoré

Burkina: ouverture et renvoi du procès du dernier gouvernement Compaoré

AFP

Côte d'Ivoire: ouverture du procès des "disparus du Novotel"

Côte d'Ivoire: ouverture du procès des "disparus du Novotel"

AFP

Côte d'Ivoire: ouverture mardi du procès des "disparus du Novotel"

Côte d'Ivoire: ouverture mardi du procès des "disparus du Novotel"