mis à jour le

Tunis : Une banque déménage , une autre arrive

La BAD déménage  

La Banque africaine de développement ( BAD ) retrouvera son siège initial à Abidjan, progressivement, avant novembre 2014, a annoncé le président de la BAD, Donald Kaberuka, jeudi 30 mai , à l'occasion de la tenue des 48èmes assemblées annuelles de l'institution qui se sont ouvertes, jeudi, à Marrakech au Maroc .
Le premier responsable de la BAD a indiqué que les procédures de retour, après une relocalisation temporaire de dix ans en Tunisie, seront réalisées selon une feuille de route qui a été approuvée, jeudi, par le Conseil des Gouverneurs du Groupe de la BAD, «Nous comprenons parfaitement qu'il s'agit d'une opération complexe, qui doit être gérée minutieusement » a-t-il ajouté.
Dans le même contexte, M.Kaberuka a souligné que la feuille de route vise fondamentalement à assurer un retour ordonné afin de garantir la sécurité et le bien-être des fonctionnaires de la Banque et de leurs familles, l’objectif étant de réduire au minimum les perturbations pouvant affecter la capacité opérationnelle de l'institution au cours de cette transition». «Si tout se passe comme prévu, l'année prochaine, c'est à notre siège, à Abidjan, que nous célébrerons notre 50ème anniversaire» a fait savoir le président de la BAD.
M.Lamine Doghri, ministre du développement régional et de la coopération internationale, a déclaré que «le retour de la BAD à son siège doit se faire en fonction de la feuille de route et être suivi de près par le conseil d'administration ou par un comité émanant du conseil d'administration». « Nous insistons toujours pour que cette opération ne soit pas politisée à l'extrême, d’autant qu'il y a des implications politiques et des pressions mais doit être faîte dans l'intérêt de l'institution et du personnel de la BAD et en tenant compte de la situation de la Tunisie ainsi que celle de la Cote d'Ivoire», a ajouté le ministre. Il a conclu que «si tous ce passe bien, conformément à la feuille de route, la BAD aura une bonne représentation à Tunis, en 2014».

La BMICE arrive 

«La Tunisie abritera officiellement en 2014 le siège de la Banque maghrébine d'investissement et de commerce extérieur ( BMICE )» a déclaré, jeudi 30 mai , à Marrakech, le ministre de l’Economie et des Finances marocain, Nizar Baraka.
Le ministre qui prend part aux travaux des 48èmes assemblées annuelles de la Banque africaine de développement (BAD), qui se tiennent du 27 au 1er juin 2013, à Marrakech (Maroc), a ajouté que «c’est un rêve qui date depuis 1991 et qui finalement va pouvoir être réalisé ». «Le premier président de la banque sera, également, un tunisien» a-t-il souligné.
M.Baraka a indiqué que la 8ème session du Conseil ministériel maghrébin des finances et de la monétique, tenue, mercredi, à Marrakech a été l'occasion de donner le coup d'envoi « réel » à cette banque et de mettre en place un dispositif devant déterminer une feuille de route à même d’aider les organes décisionnels de la BMICE à adopter les mesures et stratégies qui s’imposent.
L'objectif de la BMICE est d'accompagner les petites et moyennes entreprises (PME) du Maghreb afin de répondre aux aspirations des jeunes en terme de création d'emplois et d'activités génératrices de revenus. Il s'agit, également, de s'inscrire dans une logique d'intégration financière entre les pays du Maghreb.

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes 

Tunis

AFP

Attaque

Attaque

AFP

Le procès de l'attentat du Bardo s'ouvre en toute discrétion

Le procès de l'attentat du Bardo s'ouvre en toute discrétion

AFP

Deux ans après, le procès de l'attentat de Sousse s'ouvre

Deux ans après, le procès de l'attentat de Sousse s'ouvre

banque

AFP

Algérie: la Banque centrale autorisée

Algérie: la Banque centrale autorisée

AFP

Société Générale lance une nouvelle banque alternative en Afrique

Société Générale lance une nouvelle banque alternative en Afrique

AFP

Afrique: la Banque mondiale appelle la France

Afrique: la Banque mondiale appelle la France