mis à jour le

UNIR/PS : Le parti va organiser des conférences publiques pour expliquer l'inutilité du sénat

Le samedi 25 mai 2013 s'est tenu au siège du parti sis aux 1200 logements, le premier plénum de l'année 2013 du Bureau Politique National (BPN) de l'Union pour la Renaissance/Parti Sankariste (UNIR/PS). Venus des 45 provinces et des structures spécialisées, les participants ont, 5 heures durant, échangé autour de l'ordre du jour suivant :

1. Bilan critique de la participation du parti aux élections couplées du 2 décembre 2012 ;
2. Divers.

Ouvrant les travaux après l'exécution du Ditanyé, le président du Bureau Politique National, le Camarade Stanislas Bénéwendé SANKARA a, dans son mot introductif, salué les camarades venus des 45 provinces pour prendre part au présent plénum. Il a salué leur engagement et leur attachement sans faille au parti et à ses idéaux. Au nom du Secrétariat Exécutif National (SEN) il leur a adressé ses vifs remerciements pour leur constante disponibilité à répondre aux appels du parti chaque fois que de besoin.

Il a en outre félicité l'ensemble des élus (députés et conseillers municipaux) pour leur élection et remercié les militants pour avoir défendu avec abnégation, courage et dignité le parti lors des élections malgré les difficultés auxquels le parti était confronté.

Après des joutes électorales comme celles du 2 décembre, il fallait, dira-il, se donner le temps de l'analyse et des constats pour se retrouver au niveau du BPN et tirer un bilan pour se donner de nouvelles orientations en vue des batailles futures.

Il a terminé son propos en exhortant les participants à des échanges francs et sans complaisance aucune, afin que de ces échanges sortent des propositions pertinentes et opérationnelles à même de replacer le parti à la place qui est la sienne sur l'échiquier politique national. Sur le premier point de l'ordre du jour, à savoir le bilan de la participation du parti aux élections couplées, le Secrétariat Exécutif National a présenté au plenum deux rapports qui ont servi de documents de base pour la suite des travaux.

Le premier document constitue le rapport d'activités du comité de veille, comité qui a eu la charge de piloter les élections couplées du 2 décembre 2012 et dont le rapport a été adopté par le Secrétariat Exécutif National (SEN).

Le second rapport est une analyse politique des résultats obtenus par le parti aux élections couplées du 2 décembre 2012. En rappel, à l'issue de ces élections, le parti a obtenu 4 sièges de députés et 386 conseillers repartis sur l'ensemble du territoire.

Après l'installation des Conseils Municipaux, le parti a deux (2) maires élus dans les communes de Yaho et de Boussera, ainsi que trois (3) conseillers élus premiers adjoints au maire dans les communes de Kaya, de Bagaré et de Moussodougou. Toutefois, l'UNIR/PS déplore le passage en force à Bokin du CDP qui a usé de toutes les man½uvres sordides pour imposer Sayouba SAWADOGO comme maire de ladite commune.

Tout en félicitant le SEN pour sa clairvoyance et son abnégation à la tâche, le BPN à travers de longs échanges empreints de camaraderie et de sérénité a pu identifier les causes de la contreperformance du parti et a formulé au SEN des recommandations pertinentes en vue de remobiliser les troupes pour les futures batailles. Il s'agit notamment :
- de procéder à la restructuration du parti à travers la relecture de ses textes fondamentaux ;
- d'élaborer une stratégie de communication appropriée pour une meilleure visibilité du parti ;
- de procéder à la formation politique et idéologique des militants dans le but de mieux les armer ;
- d'organiser un grand meeting de remerciement et de soutien aux militants de Bokin pour leur courage et leur mobilisation ;
- d'organiser des conférences publiques dans les provinces pour expliquer aux militants et à l'ensemble de la population, l'inopportunité et l'inutilité du SENAT pour notre pays confronté crucialement à la vie chère ;

Pour la mise en ½uvre de ces recommandations, le plénum a donné pleins pouvoirs au Président et au Secrétariat Exécutif National (SEN) d'apprécier l'opportunité de la convocation d'un congrès extraordinaire dans les meilleurs délais.

Abordant le second point de l'ordre du jour à savoir les divers, les participants ont réaffirmé la position du parti qui est le rejet pur et simple du Sénat et sa mise en place dans notre pays. Ils ont salué par ailleurs la décision du Président du Parti qui, en sa qualité de Chef de File de l'Opposition Politique (CFOP) avait récusé le CCRP et toutes les décisions dites consensuelles prises par cet organe dont la création ne répond à aucun souci de dialogue constructif. L'histoire aujourd'hui donne raison à Maître SANKARA et à l'ensemble de l'opposition politique pour la justesse de leur vue à travers le Chef de File de l'Opposition Politique.

Avant de se quitter, les participants ont échangé sur les importantes questions d'actualités nationales et internationales de l'heure notamment les grèves qui se multiplient dans différents secteurs d'activités, les délestages, l'augmentation du prix du gaz, l'insécurité et la révolte légitime du peuple face à la vie chère etc. Tout cela démontre une fois de plus que le pouvoir de la 4ème République ne se soucie guère du bien-être du peuple abandonné à lui-même.

Les travaux se sont achevés aux environs de 15 heures et les participants se sont quittés en prenant l'engagement de restituer à la base les conclusions du plénum.

Fait à Ouagadougou, le 25 mai 2013

Pour le Bureau Politique National

Le Président
Me Bénéwendé S. SANKARA

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes 

sénat

AFP

Mauritanie: le président Aziz annonce un référendum constitutionnel pour supprimer le Sénat

Mauritanie: le président Aziz annonce un référendum constitutionnel pour supprimer le Sénat

AFP

Nigeria: rejet du recours du président du Sénat accusé de fausse déclaration de patrimoine

Nigeria: rejet du recours du président du Sénat accusé de fausse déclaration de patrimoine

AFP

Burundi: le Sénat saisit la Cour constitutionnelle sur la légalité d'un 3e mandat du président

Burundi: le Sénat saisit la Cour constitutionnelle sur la légalité d'un 3e mandat du président