mis à jour le

Nigeria: la vidéo de Boko Haram, "propagande vide de sens" selon l'armée

L'armée nigériane a affirmé jeudi à l'AFP que les insurgés islamistes étaient "en déroute" et a présenté comme de "la propagande vide de sens" les déclarations de Boko Haram soutenant que les militaires avaient été repoussés dans certaines zones du pays.

Dans une vidéo visionnée mardi par l'AFP, le présumé chef des extrémistes, Abubakar Shekau, a affirmé avoir enregistré plusieurs victoires depuis le début de l'offensive de l'armée, le 15 mai, dans le nord-est du Nigeria, et n'avoir eu à déplorer que peu de pertes "Depuis le début de cette guerre qu'ils appellent +état d'urgence+ (...) dans certains cas, les soldats que nous avons affrontés ont pris la fuite en courant", a affirmé Abubakar Shekau.

"Nous considérons cela comme de la propagande vide de sens", a déclaré à l'AFP le général Chris Olukolade, porte-parole des armées. "A notre connaissance, en ce moment-même, (les insurgés) sont en déroute. Ils sont en fuite et beaucoup d'entre eux ont été capturés", a-t-il ajouté.

M. Olukolade n'a pas voulu donner de chiffres sur le nombre total d'islamistes capturés et tués depuis le début de l'opération militaire lancée le 15 mai.

Cette vaste offensive contre le groupe Boko Haram est menée dans les Etats de Borno, Yobe et Adamawa (nord-est), où l'état d'urgence a été décrété par le président Goodluck Jonathan, pour y reconquérir des zones tombées aux mains des insurgés.

On ignore toujours où se trouve Abubakar Shekau, et la vidéo ne donne aucune indication à ce sujet. "J'ignore à quel endroit il est, mais je sais que les services de renseignement sont sur ses traces", a dit M. Olukolade.

Shekau a appelé les islamistes de plusieurs pays du monde -dont l'Afghanistan, le Pakistan, l'Irak- à participer à la lutte pour la création d'un Etat islamique au Nigeria.

Selon le porte-parole des armées, cette demande d'une assistance étrangère montre la faiblesse de Boko Haram. "S'ils occupent toujours le terrain, pourquoi a-t-il besoin d'aide?" demande-t-il.

AFP

Ses derniers articles: Somalie: des blessés de l'attentat de Mogadiscio soignés en Turquie  Sahara occidental: le nouvel émissaire de l'ONU débute sa première tournée régionale dans la discrétion  Mondial-2018: le sélectionneur du Nigeria ne veut pas d'un nouveau conflit sur les primes 

vidéo

AFP

Afrique du Sud: nouvelle vidéo accablante au procès de deux fermiers blancs

Afrique du Sud: nouvelle vidéo accablante au procès de deux fermiers blancs

AFP

Maroc: la justice ordonne une enquête après une vidéo controversée de Zefzafi

Maroc: la justice ordonne une enquête après une vidéo controversée de Zefzafi

AFP

Nigeria: Boko Haram diffuse la vidéo d'une lycéenne qui refuse d'être libérée

Nigeria: Boko Haram diffuse la vidéo d'une lycéenne qui refuse d'être libérée