mis à jour le

Préparation du thé à Bamako / REUTERS
Préparation du thé à Bamako / REUTERS

Au Mali, la tradition du grin n'est plus ce qu'elle était

Supposé être un espace convivial, le grin cristallise aujourd'hui les rivalités entre jeunes Maliens.

Le grin traditionnel du Mali est-il en train de disparaître? Le site Mali Actualités en dresse un tableau plutôt pessimiste. Pendant longtemps, le grin concernait les enfants circoncis en même temps qui apprenaient les mêmes rites initiatiques («domos»), explique l’article.

Le cérémonial du thé lui a donné une nouvelle orientation: le grin est devenu un lieu de retrouvailles et de débats pour jeunes de tous âges issus de toutes les couches de la société malienne. Une sorte «d’arbre à palabres» et un espace d’entraide qui faisait la fierté des Maliens. Mais Mali Actualités dénonce une situation radicalement différente aujourd’hui.

Alors qu’il était à l’origine l’apanage des jeunes gens de même sexe, le grin rassemble et mêle aujourd’hui garçons et filles. L’article déplore que les débats s’y fassent rares, laissant place à des «futilités» comme des échanges sur le sexe et l’amour. Les jeunes ne s’intéressent plus à l’actualité mais préfèrent parler des femmes et d’argent, selon le site.

Mali Actualités estime que le grin en tant que «lieu éducatif, de solidarité et de cohésion»  n’existe plus. Des rivalités surgissent, entraînant la formation de «clans» au sein d’un même grin. Membre d’un grin de Bamako, Alassane Diarra déclare à Mali Actualités:

«Au grin, c’est chacun pour soi (…). Dès que tu tournes le dos, on ne fera que parler de toi.»

Lu sur Mali Actualités

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: Des forces spéciales américaines combattent toujours les djihadistes au Mali  Les orphelinats africains ferment en masse et c'est une bonne nouvelle  La mort mystérieuse de l'ambassadeur russe au Soudan 

jeunesse

AFP

Barack Obama visite sa famille kényane et inaugure un centre de jeunesse

Barack Obama visite sa famille kényane et inaugure un centre de jeunesse

AFP

Algérie: le stade, exutoire violent des frustrations d'une certaine jeunesse

Algérie: le stade, exutoire violent des frustrations d'une certaine jeunesse

AFP

Cameroun: une fête de la Jeunesse marquée par des violences en régions anglophones

Cameroun: une fête de la Jeunesse marquée par des violences en régions anglophones

rencontre

AFP

Rencontre historique des dirigeants éthiopien et érythréen

Rencontre historique des dirigeants éthiopien et érythréen

AFP

Nouvelle rencontre du président sud-soudanais et de son rival

Nouvelle rencontre du président sud-soudanais et de son rival

AFP

Nouvelle rencontre des deux ennemis sud-soudanais lundi

Nouvelle rencontre des deux ennemis sud-soudanais lundi

entraide

Diasporas

La face cachée de la solidarité africaine

La face cachée de la solidarité africaine