mis à jour le

Recouvrement des biens de l'Etat, Aminata Touré durcit le ton : " C'est transiger ou aller en prison "

Le ministre de la justice a remis hier un chèque de 1 milliard au ministère du Budget Abdoulaye Bamba Diallo dans le cadre du recouvrement des biens de l'Etat. Madame Aminata Touré n'a pas révélé l'identité de celui qui a ainsi transigé. Cependant, elle a tenu à préciser que " cet argent n'est pas dans le cadre des enquêtes en cours. Lesquelles se poursuivent au niveau des cours et tribunaux. Nous avons engagé des discussions très énergiques. C'est transiger ou allez en prison. La bonne gouvernance sert à ramener le fonds publics à leur destination prioritaire". Si le ministre a entretenu le mystère autour de la personne qui a ainsi transigé, nos confrères du journal l'As soutiennent que cette somme a été versée par l'homme d"affaires Abass Jaber, patron de la Suneor qui s'était engagé à rembourser 5 milliards de francs cfa afin de solder certains comptes avec l'Etat. Avec cette somme qui vient s'ajouter aux 2 milliards qu'il avait déja versés, il ne doit désormais que 2 milliards à l'Etat.

REWMI.COM/MK

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

biens

AFP

Nigeria: vers une saisie par les Etats-Unis de biens de pétroliers corrompus

Nigeria: vers une saisie par les Etats-Unis de biens de pétroliers corrompus

AFP

Biens mal acquis: prison et amende requis contre Teodorin Obiang

Biens mal acquis: prison et amende requis contre Teodorin Obiang

AFP

Gambie: gel des biens de Jammeh, soupçonné d'avoir détourné 50 millions USD

Gambie: gel des biens de Jammeh, soupçonné d'avoir détourné 50 millions USD

prison

AFP

Affaire Sankara: le général burkinabè Diendéré obtient une liberté provisoire mais reste en prison

Affaire Sankara: le général burkinabè Diendéré obtient une liberté provisoire mais reste en prison

AFP

Maroc: entre deux ans de prison et perpétuité dans le procès de Gdeim Izik

Maroc: entre deux ans de prison et perpétuité dans le procès de Gdeim Izik

AFP

Maroc: peines allant de 2 ans de prison

Maroc: peines allant de 2 ans de prison