mis à jour le

Solidarité : LES MOULINS DU SAHEL AU SECOURS DES ENFANTS DU VSOS DE SANANKOROBA

L'entreprise a offert trois tonnes de farine de maïs enrichie dans le cadre de la mise en ½uvre de son  plan d'action annuel dans le cadre de la « Responsabilité sociétale et environnementale des entreprises » 

Consciente de l'importance de l'émancipation sociale et intellectuelle des enfants, la société MDS-Mali (Moulins du Sahel) a procédé, ce samedi 25 mai, par l'entremise de son président directeur général, Houd Baby, à une cérémonie de remise de 3 tonnes de farine de maïs enrichie au village SOS de Sanankoroba. C'est Mallé Cissé, le directeur du village d'enfants SOS de Sanankoroba, qui a réceptionné ce don.

L'évènement s'est déroulé au Village SOS à Sanankoroba, en présence de Elmoukoutar Haïdara, représentant du ministère de l'Action humanitaire, de la Solidarité et des Personnes âgées, du directeur de MDS-SA et des représentants des partenaires dont, entre autres, la PAM, l'UNICEF. Ce don s'inscrit dans le cadre du plan d'action « Responsabilité sociétale et environnementale des entreprises » (RSE). Il est l'expression de la solidarité de MDS-Mali à l'endroit de ces enfants en situation difficile.

Selon Houd Baby, ce geste vise, tant soit peu, à l'amélioration des conditions de vie des enfants.  « Ce don de 3 tonnes de farine de maïs enrichie contribuera, nous l'espérons, à améliorer le bien-être des enfants du village SOS de Sanankoroba » et « leur apporter un peu de réconfort », a-t-il souhaité. Et le président directeur général des Moulins du Sahel, de préciser que son entreprise nourrit quotidiennement sa vision de participation active au développement social de son environnement. Son slogan, en est la parfaite illustration : « NOURRIR L'AFRIQUE ENSEMBLE ».

Cette donation vient s'ajouter à la distribution gratuite, en janvier 2013, de 200 moustiquaires imprégnées aux collaborateurs des Moulins du Sahel, afin de contribuer à la lutte contre le paludisme.

L'entreprise met ainsi en ½uvre son plan d'action de cette année dans le cadre de la RSE. Ce plan annuel s'articule autour de trois axes principaux. Le premier est la lutte contre le paludisme, comme en témoigne la distribution des moustiquaires imprégnées aux personnels de la structure. Le second axe a trait à la lutte contre la malnutrition (donation de farine de maïs enrichie). La lutte contre le VIH/SIDA constitue le troisième axe de du plan de MDS-Mali.

En réceptionnant un échantillon de ce « cadeau », le directeur du Village SOS de Sanankoroba a vivement remercié les généreux donateurs pour tous leurs efforts en faveur des enfants et les a encouragés à persévérer dans ce sens. « Merci à Moulins du Sahel de nous aider à assurer à chaque enfant une prise en charge totale de qualité et à long terme », s'est réjoui Mallé Cissé.

Il a également rappelé que le Village SOS accueille depuis avril 2012, 67 enfants, 7 mères et 4 tantes « évacuées » du village de Mopti, conséquence de la guerre qui sévit dans notre pays. Aujourd'hui, l'effectif total du village SOS de Sanankoroba est de 210 enfants, 22 mères SOS et 13 tantes.

La cérémonie s'est poursuivie par des chorégraphies effectuées par des enfants du Village SOS, mettant en scène, à travers leurs danses, un souhait de paix pour le Mali. Ont suivis la visite des locaux du Village et des photos de famille. Ce programme a permis un échange harmonieux et chaleureux avec les enfants en situation difficile.

Situé dans la zone industrielle de Banankoro, les Moulins du Sahel ont une capacité de production totale de blé de 240 tonnes par jour. Cette production comprend de la farine de blé et du son de blé. MDS produit aussi 120 tonnes par jour de maïs et de mil (farine de maïs, semoule de maïs, gritz de maïs et farine de maïs enrichie).

Il faut signaler que MDS a réussi à poser son empreinte sur le plan économique avec une contribution au budget de l'Etat et la constitution de marchés et débouchés aux produits agricoles locaux (maïs et mil).

Sur le plan social, MDS a crée 102 emplois directs et indirects tout en favorisant l'allègement des tâches ménagères par la transformation industrielle de céréales en farine. Tout ceci pour apporter son appui à la demande des ménages, boulangeries et brasseries qui ne cesse de croitre et au développement de la production agricole des cultures céréalières au Mali. Aussi, l'entreprise organise et participe chaque année à plusieurs actions dans le domaine social et environnemental.

Souad ABDERRAHIM

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A 

Solidarité

Tour de France

L'équipe qui veut (re)mettre en selle les écoliers d'Afrique du Sud

L'équipe qui veut (re)mettre en selle les écoliers d'Afrique du Sud

AFP

En Afrique du Sud, solidarité contre la pire sécheresse depuis un siècle

En Afrique du Sud, solidarité contre la pire sécheresse depuis un siècle

AFP

En Sardaigne, mouvement de solidarité exemplaire pour les migrants

En Sardaigne, mouvement de solidarité exemplaire pour les migrants

sahel

AFP

ONU: accord entre Paris et Washington sur une force anti-jihadistes au Sahel

ONU: accord entre Paris et Washington sur une force anti-jihadistes au Sahel

AFP

Le Mali presse l'ONU de soutenir la force anti-jihadistes du Sahel

Le Mali presse l'ONU de soutenir la force anti-jihadistes du Sahel

AFP

L'opération militaire française au Mali et au Sahel en chiffres

L'opération militaire française au Mali et au Sahel en chiffres

secours

AFP

Libye: opérations de secours pour 900 migrants

Libye: opérations de secours pour 900 migrants

AFP

CAN: Renard vole au secours de Dussuyer et s'emporte contre les journalistes

CAN: Renard vole au secours de Dussuyer et s'emporte contre les journalistes

AFP

Avalanche en Italie: des migrants africains participent aux secours

Avalanche en Italie: des migrants africains participent aux secours