mis à jour le

100 000 jeunes du Malawi en renfort de l’économie sud coréenne

Plusieurs sources font état d'un partenariat possible entre le gouvernement du Malawi (PIB 2011 : 5,7 milliards $ ; Population : 15,3 millions) et la Corée du Sud pour tenter d'organiser et de planifier la migration de 100 000 jeunes pour répondre au besoin de main d'½uvre de la Corée du Sud.

Ces jeunes âgés de 18 à 35 ans, sélectionnés dans le cadre de ce programme sont censés y accroitre leur revenu et développer leurs compétences.

336 jeunes hommes et femmes malawites qui partiront les premiers en Corée du Sud (PIB 2011 : 1 116 milliards $ ; Population : 49,7 millions) gagneront un salaire minimum de 1000 $ dont une partie sera transférée en leur faveur au Malawi pour y être consigné en attendant leur retour au bout de 4 ans 10 mois.

« Ce que je peux confirmer, c'est que le salaire n'est pas moins de 1000 $. Une partie de ce qu'ils recevront sera renvoyée au Malawi pour constituer leur épargne. Nous allons ouvrir des comptes bancaires pour eux et ils vont trouver leur argent quand ils seront de retour » a expliqué Wezi Kayira, un haut fonctionnaire du ministère du travail.

Cette initiative est rejetée par une partie de la classe politique du Malawi qui y voit une fuite de responsabilité du gouvernement qui n'arrive pas à créer les conditions d'une croissance inclusive.
Agence Ecofin

jeunes

AFP

Des artistes en concert

Des artistes en concert

AFP

En Afrique du Sud, des clubs de codage branchent les jeunes des townships sur l'avenir

En Afrique du Sud, des clubs de codage branchent les jeunes des townships sur l'avenir

AFP

"Je ne suis pas pute!":

"Je ne suis pas pute!":

Malawi

AFP

Controverse autour d'une statue de Gandhi au Malawi

Controverse autour d'une statue de Gandhi au Malawi

AFP

Malawi : le vice-président lance son parti politique  en vue des élections

Malawi : le vice-président lance son parti politique en vue des élections

AFP

Le président du Malawi brigue un nouveau mandat malgré un scandale de corruption

Le président du Malawi brigue un nouveau mandat malgré un scandale de corruption