mis à jour le

Les leaders africains invités à reprendre le contrôle de leur agenda de développement

(APS) - Le journaliste sénégalais Adama Gaye estime que l'Afrique doit "reprendre le contrôle de l'agenda" de son développement, au détriment d'institutions internationales qui ne font que l'"étouffer".

"L'une des urgences pour les Africains est de reprendre le contrôle de l'agenda du développement du continent en remettant à leur place des institutions comme la Banque mondiale, le FMI (Fonds monétaire international), l'ONU et ses OMD (Objectifs du millénaire pour le développement), qui ne servent qu'à justifier son existence ici", a dit Gaye, dans une interview publiée mercredi par le quotidien Le Soleil.

"Le développement de l'Afrique sera africain ou ne sera pas. Or, ces forces externes, souvent au service d'intérêts interlopes, derrière leur discours grandiloquent sur la bonne gouvernance et le développement, sont devenues de véritables obstacles à la marche de l'Afrique, dont elles finissent par dicter les termes. [...] Elles étouffent l'Afrique", a-t-il soutenu.

Adama Gaye est diplômé du Centre d'études des sciences et techniques de l'information (CESTI) de l'Université Cheikh Anta Diop (UCAD) de Dakar et de plusieurs universités européennes. En 2006, il a publié chez L'Harmattan un essai sur les relations sino-africaines : "Chine-Afrique : le dragon et l'autruche" (294 pages).

Il appelle les leaders africains à faire preuve de "fermeté", afin d'"affirmer les vues du continent" et tenir leur propre agenda de développement.

"Ce qu'il faut à ce continent pour que les fleurs actuelles tiennent leurs promesses, c'est un leadership politique et économique capable et éclairé, patriotique surtout, pour défendre les intérêts des Africains", a encore dit Adama Gaye.

Ce leadership "implique l'adoption de politiques publiques nationales et coordonnées entre Etats africains, pour mettre en place les infrastructures physiques (routes, aéroports, ports, chemins de fer, hôpitaux, usines, etc.) et sociales (normes de gouvernance, principes démocratiques, etc.), afin que le développement national et continental soit tangible", a-t-il ajouté

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

Africains

AFP

Force anti-jihadiste au Sahel: la France "fait le point" avec ses alliés africains

Force anti-jihadiste au Sahel: la France "fait le point" avec ses alliés africains

AFP

Les primatologues africains se mobilisent pour sauver les singes

Les primatologues africains se mobilisent pour sauver les singes

AFP

Rixe entre migrants africains

Rixe entre migrants africains

contrôle

AFP

Contrôle maritime de Tripoli: Rome se félicite

Contrôle maritime de Tripoli: Rome se félicite

AFP

Mali: la localité de Ménaka sous contrôle des ex-rebelles

Mali: la localité de Ménaka sous contrôle des ex-rebelles

AFP

RDC: l'armée reprend le contrôle d'une localité stratégique dans l'Est, 7 morts

RDC: l'armée reprend le contrôle d'une localité stratégique dans l'Est, 7 morts

agenda

AFP

Algérie: agenda électoral bousculé avec l'hospitalisation de Bouteflika

Algérie: agenda électoral bousculé avec l'hospitalisation de Bouteflika

Nabil

« Agenda de la jeunesse » : Plaidoyer pour un allègement de l'imposition sur les entreprises de jeunes

« Agenda de la jeunesse » : Plaidoyer pour un allègement de l'imposition sur les entreprises de jeunes

satarbf

Wided Bouchamaoui appelle de Paris à fixer un agenda clair et précis des prochaines échéances politiques

Wided Bouchamaoui appelle de Paris à fixer un agenda clair et précis des prochaines échéances politiques