mis à jour le

SOS pour Hamady Gakou : Souffrant d’une déformation en coup de vent des deux genoux, il a besoin d’aide pour se faire opérer

Il est le deuxième enfant de sa défunte mère, Fatoumata Gakou, décédée seulement cinq jours après sa naissance. Depuis, le petit Hamady Gakou est sous les soins de sa grand-mère paternelle, Founé Gakou. En effet, c’est à l’âge de deux ans du petit que la vieille a remarqué que ses membres inférieurs n’étaient pas fonctionnels. Au départ, elle pensait que le ralentissement de sa croissance était dû au fait que l’enfant n’a pas été allaité au lait maternel. Lorsqu’elle a été édifiée sur la maladie, la vieille a immédiatement entrepris des traitements thérapeutiques.  Dieu merci, l’enfant a quand même puis marcher. Seulement, au fur et à mesure qu’il grandissait, ses deux jambes ont connu une déformation en coup de vent au niveau du genou. Sans moyens, sa grand- mère est restée au village à Dioïla dans le Baniko prenant son mal en patience.  

 

Hamady Gakou

Il y a de cela deux mois, la vieille est venue rendre visite à sa grande s½ur à Senou avec son petit-fils. Un matin, les agents de santé, qui font la vaccination porte à porte l’ont vu et s’en ont occupé. Ils les ont ainsi orientés vers le centre national d’appareillage orthopédique du Mali (CNAOM) du Quartier Mali. Sur place, on leur a fait savoir qu’il a dépassé l’âge de la rééducation. Et qu’il fallait l’amener soit au Gabriel Touré ou soit à Kati. Leur choix s’est porté sur Kati. Là-bas, ils ont eu la chance de tomber sur le Dr Kalifa D. Coulibaly, spécialiste en orthopédie-traumatologie, qui leur dit qu’il faut impérativement une intervention chirurgicale dont le coût avoisine les 400.000 Fcfa à raison de 200. 000 FCFA par pied. Au regard de leur situation sociale, les spécialistes ont accepté de réduire la facture de  l’intervention à 200. 000 Fcfa plus l’acte radiographique et les soins post- opératoires qui s’élèvent à 21.000 Fcfa. Dr Coulibaly a fait de son mieux, mais pour la vielle la question est de savoir comment trouver les 221.000 Fcfa nécessaires pour les soins de son petit-fils.

Ayant suivi une émission d’aide sur la radio Niéta, elle s’est rendue sur place en compagnie de sa nièce Coumba Gakou. Sur les lieux, on les orientés vers le quotidien L’Indépendant pour qu’un appel SOS puisse être lancé en faveur du petit Hamady dans les colonnes du journal. Alors, vous qui êtes engagés pour la bonne cause particulièrement celle des tout petits, aidez cet enfant à retrouver l’usage de ses deux pieds.
La grande- mère n’ayant pas de téléphone, pour tout contact adressez-vous à Coumba Gakou au 62 82 58 27 ou à son mari au 63 21 74 27 ou encore à Diossé Traoré de radio Niéta au 76 06 60 66, ils vous en seront reconnaissants. Aidez ce petit orphelin, est un acte de charité que le Tout-Puissant vous rendra au centuple.
F. Mah Thiam KONE

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

vent

AFP

Viol de Zouhoura: vent de protestation au Tchad avant la présidentielle

Viol de Zouhoura: vent de protestation au Tchad avant la présidentielle

AFP

L'Ethiopie, pays dans le vent pour les énergies renouvelables en Afrique

L'Ethiopie, pays dans le vent pour les énergies renouvelables en Afrique

AFP

Quand un vent d'Afrique souffle sur la robe traditionnelle bavaroise

Quand un vent d'Afrique souffle sur la robe traditionnelle bavaroise