mis à jour le

Suite à l’incident du match contre l’Office du Niger Sports de Ségou du 19 mai dernier : Le Djoliba condamné à payer un million FCFA et à jouer à huis clos ses deux prochains matches

La Commission centrale de discipline de la Fédération Malienne de Football vient de condamner le Djoliba AC au paiement d’une amende d’un million de FCFA et à jouer à huit clos ses prochains matches à Bamako. Ce n’est pas tout. Le club est condamné aussi au paiement des frais médicaux du second arbitre assistant et  du chauffeur du car de l’Office du Niger Sports de Ségou. Ces sanctions font suite à l’incident provoqué par les supporters du Djoliba, après le match perdu face à l’Office du Niger Sports, le 19 mai dernier, comptant pour la 23ème journée du championnat Ligue 1 Orange.   
La Commission centrale de discipline de la Fédération Malienne de Football était réunie, le jeudi 22 mai dernier, afin d’examiner les feuilles de matche et les rapports des 16èmes de finale de la 53ème Coupe du Mali de football, du Championnat national de Ligue 1 Orange notamment la 15ème journée en retard, les 21è, 22è et 23ème journées.
Excepté le président de la Commission  Toubaye Koné, cette rencontre s’est déroulée en présence de Sékou Gaoussou Traoré (vice-président) Mohamed El Béchir (rapporteur) Yéhiya Himine Maïga (vice-rapporteur) et Sékou Traoré (membre).
Parmi les dossiers figurait celui de l’incident provoqué par les supporters lors du match de la 23ème  journée du championnat de Ligue 1 Orange, qui a opposé le Djoliba AC à l’Office du Niger Sports de Ségou, le 19 mai dernier, au Stade Omnisports Modibo Kéïta.
D’après le rapport du Commissaire et de l’arbitre du match,  après le coup de sifflet final, les supporters du Djoliba AC se sont massés au dessus du tunnel menant aux vestiaires et ont profité de cette position pour proférer des injures et lancer des projectiles (cailloux, bouteilles à eau, bois) aux officiels notamment les arbitres et le commissaire,  malgré l’escorte policière.  Déjà au cours du match, précise le rapport, suite à la sanction d’une faute commise par le joueur du Djoliba (Dossard N°8) des supporters djolibistes se sont livrés à des jets de projectiles occasionnant la blessure de l’arbitre assistant. Il a eu une fissure au niveau temporal chacune mesurant 2 cm. Cet incident a conduit à un arrêt du match pendant 5 mn.
Pour permettre aux officiels d’accéder aux vestiaires, la police a dû faire usage de gaz lacrymogène pour contenir les supporters en délire. C’est dans cette confusion que le chauffeur du bus de l’Office du Niger Sports de Ségou a tenté d’éloigner son véhicule du lieu des incidents. Il a été rattrapé par des supporters djolibistes qui l’ont tabassé. Sans  l’intervention du maintien de l’ordre, il allait mourir.
D’après le constat du médecin sportif, le blessé se plaint de douleur à la tête, à la nuque et au dos. Finalement, il a été évacué à l’hôpital Gabriel Touré sous escorte policière.
D’après la Commission de discipline, le Djoliba est au terme des dispositions de l’article 114 (responsabilité des clubs) responsable de l’agissement de ses supporters et groupement de supporters. En conséquence, conformément aux dispositions de l’article 110 des règlements généraux de la Fédération Malienne de Football, la Commission a pris plusieurs sanctions à l’endroit des Rouges de Bamako. Elle a condamné le Djoliba au paiement d’une amende d’un million de FCFA et à jouer à huis clos ses deux prochains matches à Bamako. Ce n’est pas tout. Le club est condamné aussi au paiement des frais médicaux du second arbitre assistant et  du chauffeur du car de l’Office du Niger Sports de Ségou.  Le club a un mois à compter de la notification de cette décision pour s’acquitter de l’amende.

Alou Badra HAIDARA

Coupe du Mali de Football :
Les affiches des quarts de finale sont connues
Les oppositions des quarts de finale de la 53ème édition de la Coupe du Mali de football sont désormais connues. En effet, le Djoliba AC sera face aux Onze Créateurs de Niaréla tandis que le Stade Malien de Bamako croisera le fer avec l’AS Réal de Bamako. Le Club Olympique de Bamako (COB) sera en déplacement à Kayes pour affronter le Sigui. L’Association Sportive de Bamako (ASB) va tenter d’éliminer le Nianan de Koulikoro. Les matches des quarts de finale se joueront les 22 et 23 juin. Les demi-finales sont programmées entre les 29 et 30 juin. Selon nos informations, la finale de cette 53ème édition de la Coupe du Mali se jouera probablement le 13 juillet.
                     A.B. HAÏDARA   

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

Niger

AFP

L'Américain enlevé au Niger "probablement" aux mains du groupe jihadiste Mujao

L'Américain enlevé au Niger "probablement" aux mains du groupe jihadiste Mujao

AFP

Le Niger mobilisé pour retrouver l'humanitaire américain enlevé

Le Niger mobilisé pour retrouver l'humanitaire américain enlevé

AFP

Nigeria: les Vengeurs du Delta du Niger annoncent un cessez-le-feu

Nigeria: les Vengeurs du Delta du Niger annoncent un cessez-le-feu

Sports

AFP

CAN 2015: affaires des primes impayées, le ministre ivoirien des Sports limogé

CAN 2015: affaires des primes impayées, le ministre ivoirien des Sports limogé

AFP

Centrafrique: libération du ministre des Sports enlevé le 25 janvier

Centrafrique: libération du ministre des Sports enlevé le 25 janvier

AFP

Maroc: au centre d'une polémique, le ministre des Sports prêt

Maroc: au centre d'une polémique, le ministre des Sports prêt

Ségou

AFP

Mali: les rythmes du festival de Ségou défient le fracas des armes

Mali: les rythmes du festival de Ségou défient le fracas des armes

La Rédaction

Escrime : APRèS BAMAKO, KOULIKORO ET KOUTIALA,  LA LIGUE DE SEGOU PORTEE SUR LES FONTS BAPTISMAUX

Escrime : APRèS BAMAKO, KOULIKORO ET KOUTIALA, LA LIGUE DE SEGOU PORTEE SUR LES FONTS BAPTISMAUX

La Rédaction

Cour d’assises en transport

Cour d’assises en transport