mis à jour le

Femen manifestant seins nus en soutien à Amina devant le consulat tunisien de Milan en avril 2013 / REUTERS
Femen manifestant seins nus en soutien à Amina devant le consulat tunisien de Milan en avril 2013 / REUTERS

Comment les Femen ont monté leur assaut sur Tunis

La première action des Femen dans le monde arabe a été stoppée net par les autorités tunisiennes.

«L'affaire Amina», cette jeune activiste tunisienne de Femen, connaît un nouveau rebondissement. Trois militantes du groupe féministe ont été interpellées à Tunis le 29 mai, d’après l’AFP.

Après le scandale, en mars, à la suite des photos où elle a posé seins nus, la séquestration dans sa famille puis sa fugue fin avril, Amina Tyler est finalement arrêtée le 19 mai à Kairouan pour avoir tagué le mot «Femen» sur un muret. Son procès devrait avoir lieu le 30 mai et elle encourt jusqu’à deux ans de détention pour possession de gaz lacrymogène et profanation d’un cimetière, précise l’AFP.

En réaction à cette arrestation, trois membres des Femen, deux Françaises et une Allemande, ont organisé une action «coup de poing» devant le Palais de justice de Tunis. Seins nus, elles ont défilé en hurlant «Free Amina», rapporte l’article. L’intervention des forces de l’ordre est rapide: elles sont interpellées «sans ménagements», selon l’AFP, et traînées à l’intérieur du tribunal. Des échauffourées éclatent entre la foule des passants furieux de cette action et les journalistes, qui se soldent par une nouvelle vague d’interpellations: six journalistes français et tunisiens sont arrêtés, d’après l’AFP.

Interrogée par l’AFP, Inna Shevchenko, leader des Femen, se déclare fière de cette première action menée dans le monde arabe et annonce que le groupe ne compte pas «s’arrêter là»:

«Nous voulons être le détonateur d’un ‘printemps des femmes’ dans le monde arabe

Le délit d’attentat à la pudeur est passible de six mois de prison ferme en Tunisie. Mais le sort des militantes, ressortissantes étrangères, pourrait être différent, explique l’article. Le porte-parole du ministère de la Justice, Adel Riahi, a déclaré à l’AFP qu’une enquête était en cours, sans préciser les accusations retenues contre les trois activistes.

Lu sur AFP

 

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: Le racisme anti-noir réapparaît avec violence à la CAN 2017  Le nouveau roi du Rwanda vit dans une petite maison en banlieue de Manchester  Une sécheresse menace des milliers d'éléphants au Zimbabwe, mais l'Etat l'ignore 

féminisme

Alimentation

Le féminisme, arme fatale contre la famine en Afrique

Le féminisme, arme fatale contre la famine en Afrique

Reconversion

L'histoire vraie d'une salafiste devenue athée

L'histoire vraie d'une salafiste devenue athée

Portrait

Leymah Gbowee, la Libérienne qui chassa Charles Taylor

Leymah Gbowee, la Libérienne qui chassa Charles Taylor

Femen

Burundi

Burundi: la révolte des seins nus

Burundi: la révolte des seins nus

Actualités

Amina Femen s'envole pour Paris

Amina Femen s'envole pour Paris

Leila Assam - Lemag

Amina Sboui quitte les Femen qu'elle accuse d'islamophobie

Amina Sboui quitte les Femen qu'elle accuse d'islamophobie

Amina Tyler

Sextrémisme

La Femen Amina pose seins nus, cocktail Molotov à la main

La Femen Amina pose seins nus, cocktail Molotov à la main

Femen

Amina Tyler et la justice tunisienne, l'histoire d'un acharnement

Amina Tyler et la justice tunisienne, l'histoire d'un acharnement

Sextrémisme

Les Femen gagnent-elles le Maroc?

Les Femen gagnent-elles le Maroc?