mis à jour le

le Collège national appelle à un congrès constitutif

Le Collège national des experts architectes (CNEA) invite la corporation à dépasser le «marasme» dans lequel la plonge le blocage du conseil national de l'Ordre des architectes (CNOA). Une rencontre regroupant plusieurs architectes de tous bords a ainsi été organisée le 14 mai dernier, afin de débattre de la situation que traverse cette corporation, annonce un communiqué du CNEA. «L'unanimité a été enregistrée sur la nécessité de mettre un terme en urgence au marasme qui touche notre corporation et qui se traduit depuis des années par l'existence illégale de deux entités qui revendiquent chacune d'elles une légitimité», affirme Abdelhamid Boudaoud, président du CNEA. Pour M. Boudaoud, la résolution de ce blocage ne peut que passer par la loi régissant le fonctionnement de l'Ordre. «Il est inadmissible de recourir à la justice et même à l'arbitrage du ministère de l'Habitat», déplore le CNEA. D'autant plus que, devant ce vide juridique, c'est le ministère et non plus l'Ordre qui «délivre unilatéralement des agréments ponctuels». Cette situation de blocage et cette déstructuration de la corporation semblent entretenues à dessein. «Accorder à des étrangers les études et la réalisation de nombreux projets est contraire à la loi car le maître d'½uvre assure le contrôle et le suivi des travaux et ne peut en aucun cas être en même temps juge et partie dans la réalisation des programmes de construction», rappelle-t-on dans le communiqué. Ce «désordre» pénalise les architectes, qui ne savent plus à quel saint se vouer. Nombre d'entre eux rencontrent de nombreuses difficultés pour leur inscription au tableau de l'Ordre, impératif pour exercer ce métier, auquel ils sont supposés être rattachés. «Cette désorganisation nous empêche surtout de nous consacrer pleinement et efficacement aux véritables dilemmes législatifs et techniques à solutionner à travers l'amélioration des conditions de production d'études, procédures liées aux concours d'études, aux cahiers des charges, aux honoraires d'études, etc.», est-il énuméré dans le document. D'autant plus qu'il y a urgence à mener une réflexion à même de «stopper les productions architecturale nuisible au développement correct d'un cadre bâti et d'un environnement urbain sain». La solution pour laquelle opte le CNEA est ainsi la tenue d'un congrès constitutif afin d'élire un nouveau conseil national qui serait représentatif de la corporation dans sa globalité. Le ministère plaide pour une «réunification» Un «comité des sages» a été installé par le ministre de l'Habitat et de l'Urbanisme afin d'aboutir à une «conciliation». Dans une lettre adressée aux membres des «deux ailes» et aux architectes algériens, Abdelmadjid Tebboune plaide pour une «réunification» sans prendre parti pour l'un ou l'autre des antagonistes. Ce comité aura pour charge «de préparer un congrès de réunification qui permettra la pleine participation de cette instance dans les actions qui sont actuellement menées par le secteur pour la concrétisation du programme d'habitat», promet-il.  

collège

AFP

Le Franco-Congolais Alain Mabanckou fait entrer la littérature africaine au Collège de France

Le Franco-Congolais Alain Mabanckou fait entrer la littérature africaine au Collège de France

AFP

Nigeria: 47 élèves tués dans un "attentat-suicide" visant un collège

Nigeria: 47 élèves tués dans un "attentat-suicide" visant un collège

Actualités

Collège de la Salle : 60 ans et le regard tourné vers l’avenir

Collège de la Salle : 60 ans et le regard tourné vers l’avenir

national

AFP

Deuil national en Egypte après le carnage dans une mosquée du Sinaï

Deuil national en Egypte après le carnage dans une mosquée du Sinaï

AFP

Unesco: le Parc national de la Comoé retiré de la liste du patrimoine en péril

Unesco: le Parc national de la Comoé retiré de la liste du patrimoine en péril

AFP

Soudan du Sud: Kiir annonce un cessez-le-feu et ouvre un dialogue national

Soudan du Sud: Kiir annonce un cessez-le-feu et ouvre un dialogue national

congrès

AFP

Côte d'Ivoire: marée orange pour le congrès du parti présidentiel

Côte d'Ivoire: marée orange pour le congrès du parti présidentiel

AFP

Afrique du Sud: Zuma indésirable au congrès de son allié gouvernemental

Afrique du Sud: Zuma indésirable au congrès de son allié gouvernemental

Politique

Burkina: un congrès tendu pour le parti au pouvoir

Burkina: un congrès tendu pour le parti au pouvoir