mis à jour le

Grand singe debout sur des câbles électriques / REUTERS
Grand singe debout sur des câbles électriques / REUTERS

Oubliez ce qu'on vous a dit: l'homme ne descend pas de l'arbre

Une étude britannique bouleverse les hypothèses anthropologiques admises jusqu'à aujourd’hui.

L’homme ne serait pas devenu bipède à cause du changement climatique qui l’a forcé à descendre des arbres. Il le serait devenu en raison de la topographie africaine.

La revue scientifique Antiquity publie un rapport qui bouleverse les convictions des anthropologues sur le passage de la quadrupédie à la bipédie. Relayée par Le Point, l’étude menée par l’archéologue britannique Isabelle Winder et ses collègues de l’université d'York, impute cette évolution fondamentale au relief accidenté de l’Afrique.

Les homininés (grands singes africains, membres de la lignée humaine) auraient commencé à se tenir sur deux jambes il y a six millions d’années, rapporte Le Point. Selon le magazine, ils auraient été attirés par l’abondance d’abris et les facilités pour chasser offertes par les terrains escarpés et les gorges rocheuses situées en Afrique méridionale et orientale. Or, cet environnement rocailleux est mal adapté à la marche sur quatre membres et n’offre pas la même profondeur de vision que l’horizon plat de la savane, explique l’article.

Selon Le Point, les hominiens se redressent pour élargir leur champ de vision, afin de guetter les proies et les prédateurs et acquièrent  le réflexe de la marche sur deux jambes pour améliorer leur équilibre. Les scientifiques voient dans cette hypothèse l’explication du développement de la dextérité manuelle: les mains libérées de l’exercice d’escalade, elles peuvent désormais servir à d’autres tâches; c’est alors l’expansion de l’utilisation d’outils, conclut l’article.

Lu sur Le Point

Slate Afrique

La rédaction de Slate Afrique.

Ses derniers articles: L'Angola nomme sa nouvelle autoroute Fidel-Castro, mauvaise idée  En Gambie, une dictature vieille de 22 ans s'achève dans les urnes  Une télé marocaine maquille des femmes victimes de violences conjugales 

évolution

AFP

Ebola: évolution "inquiétante", suspension des vols contreproductive

Ebola: évolution "inquiétante", suspension des vols contreproductive

Isidore AKOUETE

Rugby-Fofana :

Rugby-Fofana :

La Rédaction

Audiovisuel public malien : LA NÉCESSAIRE ÉVOLUTION

Audiovisuel public malien : LA NÉCESSAIRE ÉVOLUTION

anthropologie

Exposition

Histoires secrètes de nos cheveux

Histoires secrètes de nos cheveux

archéologie

découverte

L'Egypte antique n'a pas fini de nous livrer ses secrets

L'Egypte antique n'a pas fini de nous livrer ses secrets

Chinafrique

La percée de la Chine en Afrique ne date pas d'hier

La percée de la Chine en Afrique ne date pas d'hier

Archéologie navale

Les esclaves oubliés de Madagascar

Les esclaves oubliés de Madagascar