mis à jour le

Soutien en nature à l’armée : UNE REPARTITION RIGOUREUSE

A ce jour, l'armée a reçu 35,850 tonnes de riz, 20 sacs de 50kg de sucre, 20 bidons d'huile, 40 cartons de pâtes alimentaires, 1000 cartons de sardine à huile, 800 sachets de chips, 3726 cartons de biscuits, 485 cartons de savon, 576 paquets de détergent.

Depuis l'appel du président de la République, les contributions en nature et en espèces pour soutenir les forces armées et de sécurité du Mali  affluent des quatre coins du monde vers le Mali. Si, les dons en espèces sont dirigés vers le département de l'Economie, des Finances et du Budget, les apports en nature sont orientés vers une commission dédiée à cet effet au ministère de la Défense et des Anciens Combattants avant d'être dispatchés selon leur nature soit à la direction du service social des armées soit à la direction du commissariat des armées ou à la direction du services de santé des armées.

Ainsi, les produits de première nécessité ou alimentaires sont envoyés au commissariat des armées avant d'être remis aux centres opérationnels, écoles militaires, cellules de veille, bataillons logistiques (BATLOG), groupement tactiques interarmes (GTIA), zones de défense. Toutefois, la ligne de front reste prioritaire dans la répartition et la distribution de ces produits.

Si beaucoup de gens ont choisi de verser de l'argent, d'autres ont préféré contribué en nature à l'instar des entreprises agroalimentaires de la place, des opérateurs économiques, des sociétés industrielles des agences de voyage, des associations de commerçants, du Coren, du Fonds de solidarité nationale et de citoyens qui ont donné des céréales et autres produits alimentaires, précise le directeur du commissariat des Armées, le commisaire-colonel Nouhoum Dabitao. « A ce jour, nous avons reçu au niveau du commissariat des armées : 35,850 tonnes de riz, 20 sacs de 50 kg de sucre, 20 bidons d'huile, 40 cartons de pâtes alimentaires, 1000 cartons de sardine à huile, 8000 sachets de chips, 3726 cartons biscuits, 485 cartons de savon, 576 paquets de détergents, 900 couvertures, 20 cartons de pâte dentifrice, 10 cartons de kits d'hygiène, 1400 kits d'urgence, 6 balles de moustiquaires et des boissons, etc. », détaille notre interlocuteur en ajoutant que le commissariat a également réceptionné des moutons et b½ufs offerts par des citoyens dans les zones de défense et sur la ligne de front. Pour Nouhoum Dabitao, ces produits alimentaires d'une grande utilité pour les hommes au front, ont été partagés avec les « frères d'armes de la Misma ».

 

Polémiques stériles. Le Groupe Keita et sa filiale « GDCM-SA s'est manifesté en offrant 400 sacs de riz d'une valeur de 7 millions Fcfa, 1500 sachets de sucre d'une valeur de 22,5 millions Fcfa, 20.000 cartons de biscuits d'une valeur de 80 millions de Fcfa soit une valeur total de 109,5 millions de Fcfa.

Le donateur avait signalé que le sucre et le riz étaient immédiatement disponibles ainsi que 5000 cartons de biscuits. Le commissariat des armées a commencé à réceptionner un premier lot  de 3.726 cartons de biscuits à partir du 4 avril. Nouhoum Dabitao explique que le commissariat s'est aussitôt attelé à mettre ces vivres à la disposition des services identifiés. « A ce jour, 2.300 cartons dont un premier lot de 1500 cartons ont été partagés entre les écoles militaires et services de l'armée à travers le pays, les bataillons logistiques et les zones défense. Un second lot de 800 cartons a suivi quelques jours plus tard. Un troisième convoi devrait être acheminé aux soldats ces jours-ci, poursuit le patron du commissariat des armées.

Quid des informations de presse faisant état de biscuits revendus à vil prix sur des marchés ? Nouhoum Dabitao dément en répétant que le produit, aussitôt réception, est partagé entre les zones de défense selon les besoins. Il précise à ce propos n'avoir réceptionné à ce jour que 3.726 cartons de biscuits sur les 20.000 promis. Quant au riz et au sucre annoncés par GDCM, ils n'ont pas encore été livrés.

L'officier assure que la chaîne de commandement militaire, veille à la gestion rigoureuse des dons offerts à l'Armée. Une commission composée de représentants de tous les Etats-majors et services a été installée, avec des sous-commissions à tous les niveaux de l'administration militaire pour éviter tout trafic et détournement.

D. DJIRE

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A 

soutien

AFP

Niger: 16 soldats tués mercredi, la France apporte son soutien

Niger: 16 soldats tués mercredi, la France apporte son soutien

AFP

Soutien affiché des Premiers ministres du Benelux

Soutien affiché des Premiers ministres du Benelux

AFP

Soudan du Sud: Machar ne rentrera pas

Soudan du Sud: Machar ne rentrera pas

Nature

Wildlife

Les douloureux maux de pieds qui tuent les éléphants en captivité

Les douloureux maux de pieds qui tuent les éléphants en captivité

AFP

Tchad: l'opposition demande

Tchad: l'opposition demande

AFP

Kenya: deux lionnes dans la nature

Kenya: deux lionnes dans la nature