mis à jour le

Réformes en cours à la BCEAO : UN PASSAGE OBLIGE

Elles doivent contribuer à la promotion de la politique monétaire de l'institution financière, afin qu'elle soit la plus efficace possible 

Les 21 et 23 mai, la Banque centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO) a organisé un séminaire d'information au siège de l'institution à Dakar au profit des journalistes économiques des pays de l'UEMOA. Il s'agissait d’éclairer les hommes et femmes des médias en charge des questions économiques sur la vie de l'institution monétaire commune de l'Union économique et monétaire de l'Afrique de l'Ouest (UEMOA), mais aussi et surtout sur les reformes en cours.

Douze communications ont meublé la rencontre. La première journée a été consacrée à l'organisation interne et externe de la Banque centrale, ses missions, les moyens de mise en ½uvre, les concepts de base de la politique monétaire, l'inflation, l'expérience de la BCEAO en matière de lutte contre l'inflation et la politique de change et les réserves de change, les activités bancaires de la BCEAO dans le financement des économies, les principes de base de l'UMOA, les enjeux de la réforme institutionnelle de l'UMOA et de la BCEAO. Ces thèmes ont été développés par différents directeurs des services centraux de la Banque notamment Alioune Blondin Bèye (directeur des services généraux), Ahmadou Al Aminou Lô (directeur des activités bancaires et du financement des économies), Emmanuel Junior Assilamehoo (directeur des relations internationales) et Armand Badiel (directeur des études).

La seconde journée a été celle des sujets d'actualité. Elle s'est focalisée sur des thèmes comme la politique monétaire, la stabilité des prix dans l'UEMOA, les indicateurs de l'inflation, le financement du service privé, l'accroissement du financement des économies, le renforcement de la gouvernance, la mobilisation de l'épargne intérieure, l'amélioration des offres de services financiers, l'émission et la gestion des signes monétaires, les nouveaux systèmes de paiements, la microfinance, l'entretien de la circulation fiduciaire. Ces questions ont été traitées respectivement par  Bassambie Bationo (directeur de la recherche et de la statistique), Chalouho Coulibaly (directeur de la microfinance et des systèmes financiers décentralisés), Cheick Ahmed Tidiany Diakité (directeur des activités fiduciaires), Badanam Patoki (adjoint du directeur des relations internationales), Antoine Traoré (adjoint du directeur des activités bancaires  et du financement des Economies).

Le 3ème jour a été consacré aux principaux domaines d'assistance de la Bceao aux pays ainsi qu'à l'historique et à la vie de la monnaie commune « le Franc CFA ». Ces sujets ont été disséqués par Mahamane Alassane Touré (adjoint au directeur des opérations de marchés), Astou Lô NDiaye (adjoint au directeur des systèmes et moyens de paiement) et Jean Joachim Sène (adjoint au directeur des activités fiduciaires).

Le directeur des études, Armand Badiel, a expliqué que les reformes entreprises par la BCEAO, visent à faire comprendre aux agents économiques, la cohérence des décisions prises afin de leur permettre de former leurs propres anticipations et prévisions, de la façon la plus rationnelle possible. La réforme, a-t-il souligné, clarifie l'objectif de la politique monétaire menée par la Banque centrale. Désormais, tout comme la plupart des banques centrales modernes, la BCEAO poursuit prioritairement un objectif de stabilité des prix au sein de l`Union monétaire ouest africaine. Sous réserve du respect de cet objectif, la Banque centrale apporte son soutien aux politiques économiques de l'Union, en vue d'une croissance saine et durable.

Le gouverneur de la BCEAO, Tiémoko Meyliet Koné, rappellera à la cérémonie de clôture, le rôle important des médias dans la promotion des politiques et réformes de la banque centrale. « Nous sommes satisfaits d'avoir organisé cette session de formation avec les journalistes. J'ai été particulièrement sensible à l'assiduité des participants et à la pertinence des interventions. Je voudrais insister sur le fait que ce séminaire à l'attention des journalistes économiques que nous venons de réaliser s'inscrit dans le prolongement des actions de concertations directes engagées par la Banque centrale avec l'ensemble des nos partenaires en vue de la promotion de notre politique monétaire, afin qu'elle soit la plus efficace possible pour une consolidation du système financier de l'Union. Pour nous, ce séminaire est un point de départ », a-t-il annoncé. Il a invité les journalistes à approfondir les réflexions sur les thèmes développés à travers des articles économiques concis.

Aux noms des participants, notre cons½ur Nianian Alou Traoré a remercié les responsables de la Banque centrale pour l'organisation de cette rencontre qui a permis aux journalistes économiques de l'espace UEMOA de se familiariser avec l'institution monétaire commune, ses missions, son fonctionnement mais aussi et surtout sa politique monétaire et économique ainsi que ses reformes. Elle a réitéré l'engagement des journalistes économiques de la sous-région à accompagner la BCEAO dans sa politique de communication. Elle a, en outre, sollicité l'ouverture de la forteresse que constitue la BCEAO aux journalistes économiques dans l'accès aux informations monétaires, économiques et financières.

D. DJIRE 

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A 

réformes

AFP

En Tunisie, la "frustrante" lenteur des réformes de société

En Tunisie, la "frustrante" lenteur des réformes de société

AFP

Le Maroc, entre monarchie et réformes

Le Maroc, entre monarchie et réformes

AFP

RDC: le Premier ministre veut amplifier les réformes économiques

RDC: le Premier ministre veut amplifier les réformes économiques

BCEAO

La Rédaction

Economie: la microfinance dans l’espace Uemoa : La BCEAO S’IMPLIQUE

Economie: la microfinance dans l’espace Uemoa : La BCEAO S’IMPLIQUE

La Rédaction

Economie: la microfinance dans l’espace Uemoa : La BCEAO S’IMPLIQUE

Economie: la microfinance dans l’espace Uemoa : La BCEAO S’IMPLIQUE

group promo consulting

La BCEAO autorise le Sénégal à émettre un emprunt obligataire de 172 milliards FCFA sur la BRVM

La BCEAO autorise le Sénégal à émettre un emprunt obligataire de 172 milliards FCFA sur la BRVM