mis à jour le

Enseignement supérieur: DEUX AMPHITHEÂTRES ET UNE CANTINE POUR LE CAMPUS DE BADALABOUGOU

Ces infrastructures qui ont coûté plus de 630 millions de Fcfa sont un don de la coopération chinoise 

Depuis quelques années l'école malienne en général et l'enseignement supérieur en particulier sont confrontés à une masse de problèmes au nombre desquels la pléthore d'étudiants, l'absence d'infrastructures adéquates pour accueillir ces étudiants. Les capacités actuelles estimées à 43.608 places doivent répondre cette année à la demande de plus de 100.000 étudiants, soit un taux global de 2,3 étudiants pour une place. Autre problème majeur : le ratio d'un enseignant qualifié pour 85,43 étudiants alors que la moyenne conventionnelle est de 1 pour 35.

Pour se hisser à la hauteur de l'évolution internationale, notre enseignement supérieur se doit de relever de nombreux défis : l'amélioration de la gouvernance, le pilotage des réformes, l'adéquation entre les capacités d'accueil et les effectifs d'étudiants, etc. Dans cette perspective, les pouvoirs publics avec l'appui de pays amis comme la Chine, ont entamé un vaste chantier de construction d'infrastructures à Bamako et dans les régions afin d'augmenter les capacités actuelles, mais aussi d'améliorer la qualité de l'hébergement et du cadre des études.

La coopération chinoise vient ainsi de construire sur le campus universitaire de Badalabougou, deux amphithéâtres de 500 places cumulées et d'une cantine de 250 places pour un montant de plus de 630 millions de Fcfa.

Ces infrastructures ont été inaugurées lundi par le ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Messa Ould Mohamed Lady. C'était  en présence de l'ambassadeur de Chine au Mali, Cao Zhongming, de plusieurs recteurs des universités de Bamako, du maire de la Commune V, Boubacar Bah, et de nombreux étudiants.

Messa Ould Mohamed Lady a salué ce don de la coopération chinoise qui va permettre d'améliorer les conditions de travail et la qualité de l'enseignement, de promouvoir la recherche scientifique et technologique et de contribuer au développement du Mali et de la sous-région. « Avec la Chine nous bénéficions d'un important programme de bourses pour les étudiants, la formation des formateurs et de nos cadres administratifs. Un des projets majeurs est le financement d'études architecturales et techniques ainsi que la construction d'un campus universitaire à Kabala. Ce projet de réalisations de résidences universitaires en quatorze blocs à terme comporte des infrastructures pédagogiques, administratives et socioéducatives. L'extension de l'université de Bamako à Kabala, en plus de sa cité universitaire de 4000 à 6500 places en construction et du siège du Centre national des oeuvres universitaires (CNOU), prévoit de nouvelles infrastructures pédagogiques dont l'Institut supérieur de formation et de recherche appliquée (ISFRA), des bâtiments administratifs et amphithéâtre, un centre multimédia, des laboratoires en vue de la création d'écoles doctorales et d'une école des mines », a détaillé le ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.

Les amphithéâtre ont été bâtis à la demande du gouvernement malien dans le souci d'améliorer la qualité de l'enseignement supérieur d'une part et d'autre part de permettre aux étudiants d'étudier dans des bonnes conditions, a expliqué l'ambassadeur chinois, Cao Zhongming.

D. COULIBALY

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A 

enseignement

La rédaction

Tribune Libre. Enseignement en Algérie : Entre la qualité d’hier et la quantité d’aujourd’hui

Tribune Libre. Enseignement en Algérie : Entre la qualité d’hier et la quantité d’aujourd’hui

Nabil

Enseignement supérieur public au Faso : Le début de la fin des difficultés financières ?

Enseignement supérieur public au Faso : Le début de la fin des difficultés financières ?

Ahmed Hamdaoui

Enseignement scientifique et arabisation. Stop aux amalgames

Enseignement scientifique et arabisation. Stop aux amalgames

cantine

Laïcité

Laïcité: peut-on obliger un enfant à manger du porc à la cantine?

Laïcité: peut-on obliger un enfant à manger du porc à la cantine?

campus

AFP

La tension persiste sur le campus de Lomé malgré la libération d'étudiants

La tension persiste sur le campus de Lomé malgré la libération d'étudiants

AFP

Nigeria: trois personnes tuées dans un attentat suicide sur un campus du nord-est

Nigeria: trois personnes tuées dans un attentat suicide sur un campus du nord-est

AFP

Afrique du Sud: manifestations violentes sur les campus

Afrique du Sud: manifestations violentes sur les campus