mis à jour le

Guerre en Syrie : La conférence ‘Genève 2′ aura-t-elle lieu ?

Moscou est préoccupé par des efforts visant à torpiller la convocation d’une conférence de paix sur la Syrie – « Genève 2″ – et déployés non sans le soutien des Etats-Unis et de la France, a déclaré mardi devant les journalistes à Paris le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.
« Nous avons indiqué ( lors d’une rencontre tripartite hier avec le secrétaire d’Etat américain John Kerry et le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius, ndlr ) que certaines démarches entreprises non sans le soutien de nos partenaires occidentaux, y compris des Etats-Unis et de la France, risquent objectivement, bon gré mal gré, de compromettre l’idée de la convocation de la conférence », a relevé Lavrov.
Et de préciser que cela se rapportait entre autres à des projets de résolution suffisamment partiaux déposés devant l’Assemblée générale de l’Onu.
« Nous n’ignorons pas que les pays occidentaux, dont ceux de mes interlocuteurs d’hier, encouragent ces démarches. Aussi, devons-nous décider si nous voulons ou non que la conférence se tienne », a résumé le ministre.

Les opposants doivent nommer leurs délégués

Une conférence de paix sur la Syrie – « Genève 2″ – sous l’égide de Moscou et de Washington n’aura pas lieu si les opposants syriens n’élisent pas leurs délégués, a indiqué mardi devant les journalistes le vice-ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Riabkov.
« Dans un tel cas, la conférence n’aura pas lieu. La tâche principale, maintenant, consiste à élire une telle délégation de l’opposition qui soit habilitée à mener des négociations et qui soit suffisamment représentative », a déclaré le diplomate.
Et d’ajouter que cette délégation ne devait pas poser de conditions préalables à Damas.
« Nous estimons que cela est encore possible à condition que ceux qui ont de l’influence sur l’opposition syrienne redoublent d’efforts, encore qu’il ne s’agisse pas seulement de nos collègues des Etats-Unis et de l’Union européenne, mais aussi, dans l’idéal, des diplomates saoudiens et qataris qui poursuivent malheureusement leur ligne plutôt destructrice en la matière », a relevé M.Riabkov.
Le 7 mai dernier à Moscou, le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov et le secrétaire d’Etat américain John Kerry ont convenu de convoquer une conférence internationale sur le règlement en Syrie dans le sillage de la conférence de Genève en juin 2012. Les pays soutenant l’opposition syrienne et faisant partie du groupe des « Amis de la Syrie » se sont prononcés en faveur de cette initiative.
En plus de deux ans, le conflit en Syrie a fait, selon l’Onu, plus de 80.000 morts et plus d’un million de réfugiés. Damas affirme que les rebelles syriens bénéficient d’un soutien étranger et que des milliers de mercenaires étrangers, y compris des commandos de groupes terroristes, combattent dans les rangs de l’opposition armée.

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes 

guerre

AFP

50 ans après, le Nigeria indemnise des victimes de la guerre du Biafra

50 ans après, le Nigeria indemnise des victimes de la guerre du Biafra

AFP

L'onéreuse guerre du cuivre dans les tunnels de Johannesburg

L'onéreuse guerre du cuivre dans les tunnels de Johannesburg

AFP

L'ambassadrice américaine

L'ambassadrice américaine

Syrie

AFP

Les dessous du pacte de Lafarge avec le groupe Etat islamique en Syrie

Les dessous du pacte de Lafarge avec le groupe Etat islamique en Syrie

AFP

Mondial-2018: l'Argentine doit se reprendre, la Syrie pour un nouvel exploit?

Mondial-2018: l'Argentine doit se reprendre, la Syrie pour un nouvel exploit?

AFP

Ces réfugiés étrangers qui restent en Syrie malgré la guerre

Ces réfugiés étrangers qui restent en Syrie malgré la guerre

conférence

AFP

Libye: conférence nationale en février pour adopter une charte

Libye: conférence nationale en février pour adopter une charte

AFP

Togo: l'opposition ne cède pas, le gouvernement annule une conférence internationale

Togo: l'opposition ne cède pas, le gouvernement annule une conférence internationale

AFP

Sénégal: des ONG renoncent

Sénégal: des ONG renoncent