mis à jour le

Démission du président de l'Assemblée nationale en Libye

TRIPOLI (Reuters) - Le président de l'Assemblée nationale libyenne a présenté mardi sa démission, conséquence de l'adoption d'une loi interdisant à quiconque ayant exercé une haute fonction sous Mouammar Kadhafi d'occuper un poste élevé dans les nouvelles instances. Mohammed Magarief a annoncé sa démission dans un discours télévisé adressé à l'Assemblée (Congrès général). "Les représentants du peuple ont exprimé leur volonté et elle doit être respectée", a-t-il déclaré. "Je serai le premier (...) Je remets ma démission entre vos mains", a-t-il déclaré avant d'être ovationné. ...


Yahoo! Actualités

Ses derniers articles: Les familles des otages du Niger retenus depuis 3 ans manifestent  Marche symbolique  Egypte: le procès de Moubarak ajourné au 19 octobre 

démission

AFP

Le pape accepte la démission d'un évêque nigérian controversé

Le pape accepte la démission d'un évêque nigérian controversé

AFP

Ethiopie: quatre questions sur la démission du Premier ministre

Ethiopie: quatre questions sur la démission du Premier ministre

AFP

Ethiopie: peu de changements

Ethiopie: peu de changements

président

AFP

Nigeria: 105 élèves manquantes après une attaque de Boko Haram, le président Buhari s'excuse

Nigeria: 105 élèves manquantes après une attaque de Boko Haram, le président Buhari s'excuse

AFP

Anniversaire discret pour l'ancien président Mugabe tombé en disgrâce

Anniversaire discret pour l'ancien président Mugabe tombé en disgrâce

AFP

Elections locales en Guinée: victoire du parti du président Alpha Condé

Elections locales en Guinée: victoire du parti du président Alpha Condé

Libye

AFP

La deuxième ville de Libye meurtrie par de nouveaux attentats

La deuxième ville de Libye meurtrie par de nouveaux attentats

AFP

Dix morts en Libye lors de combats près de l'aéroport de Tripoli

Dix morts en Libye lors de combats près de l'aéroport de Tripoli

AFP

Le Maroc rapatrie ses derniers ressortissants bloqués en Libye

Le Maroc rapatrie ses derniers ressortissants bloqués en Libye