mis à jour le

La connerie n’a pas de limite Si Slim..

Slim Riahi qualifie d'honteuse la victoire d’Abdellatif Kechiche à Cannes !!
On va commencer par le commencement : Qui est Slim Riahi pour juger d’une ½uvre cinématographique ? Pense-t-il que la communauté cinématographique mondiale a besoin son avis avant d’attribuer un prix quelconque? Un film est une ½uvre d’art et l’art n’a pas de frontières, est ce que Slim Riahi le sait? L’argent ne donne pas le droit de juger de tout et de rien mais il met à nu certaines insuffisances intellectuelles chez certains nouveaux riches, où se situe Slim Riahi? Sa richesse date-t-elle depuis longtemps?
Le populisme est un manque de courage, le sait- il ? Kéchiche est avant tout un artiste, il n’est pas militant politique, on ne peut donc lui demander d’être le porte drapeau de la révolution! Mais Slim Riahi est le chef d’un parti politique, qu’a-t-il fait pour la démocratie tunisienne?
Nous sommes un peuple qui n’aime le succès et nous préférons détruire que construire. Alors que dans le monde, on dresse des statues pour les penseurs et les artistes, en s’ingénie à dénigrer les nôtres!!
Que Slim Riahi nous parle de football (avec le succès que l’on connait) , de pétrole ou de béton armée, je le conçois , mais qu’il se permette de juger une ½uvre artistique majeure, je doute qu’il en soit capable..
L’art n’a pas de frontières, je le répète! et la connerie n’a pas de limite Si Slim..
Barra al3ab M3a illi 9addek!!
!..AH..!

Ali Gannoun

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes