mis à jour le

Le yacht de Belhassen Trabelsi a une valeur inestimable !

Par Ridha Ben Kacem

Les dinosaures ont vécu pendant plus de 130 millions d'années, sur Terre et se sont, si bien, adaptés, qu'ils empêchaient les pauvres mammifères d'évoluer. Ils occupaient, en effet, toutes les niches écologiques, sans exception. Pour les dégager de Terre, Dieu, lui-même, a eu recours aux gros, moyens. Il leur a envoyé une grosse météorite, de 10 kilomètres de diamètre, qui a remporté la décision. Aujourd'hui, il n'en reste que les charmants, oiseaux. Tout cela, pour vous dire, que ces bêtes là avaient du flair. Quand on est dinosaure on est beaucoup plus fort que les autres être vivants.

La preuve : Chedly Ayari, ce dinosaure bourguibien, a été vernis, d'aller accueillir, à la Goulette, après une escale technique, à Bizerte, le splendide, yacht de Belahassen Trabelsi, restitué, par l'Espagne, à la Tunisie, le 28 avril dernier. Moncef Marzouki a récupéré, au palais de Carthage, un chèque de 28 millions de dollars, de quoi tenir, pendant un an, en termes de provisions de pois chiches pour les nuits agitées. Ali Larayedh, est allé accueillir, à la mi-avril, un yacht, autrement, moins racé, ayant appartenu, à Kaies Ben Ali, qui, d'après les connaisseurs, ne vaut pas un clou. Chedly Ayari, par contre, a associé son nom, à un véritable bijou, de la navigation de plaisance, dont le prix marchand est estimé, par les véritables experts internationaux, entre 8 et 10 millions d'Euros, soit, entre 20 et 25 millions de dinars, mais dont la valeur réelle, réside dans le fait que ce Yacht a, derrière lui, une longue histoire, qui en fait, une véritable, icône de la navigation de plaisance internationale. En d'autres termes, « ce bijou des mers » n'a pas de prix ! Pensez, un peu, ce yacht était la poule aux ½ufs d'or, pour son ex propriétaire, qui l'exploitait, à partir de La Valette, à Malte, son port d'attache. Il était offert, en location, pour la modique somme de 690 000 Euros, soit 1 725 000 dinars, la semaine. Qui dit mieux ? Sachez que la saison de location des yachts de luxe, s'étend sur 40 semaines, sur les 52 que compte, une année. Ainsi, le yacht faisait-il un chiffe d'affaire brut, de l'ordre de 70 millions de dinars. Par an. Selon les experts, son exploitation coûte, environ, 60% de ce chiffe d'affaire brut, ce qui laisse un bénéfice net de presque trente millions de dinars, par an en devise forte, qui plus est. Une affaire du diable, vous dis-je.

Je ne sais si le gouverneur de la Banque de Tunisie était au courant de tout cela, en allant accueillir ce bijou des mers, digne des mille et une nuits. Un fait est incontestable, cependant, en évoquant une fourchette de prix, nettement, plus basse que la valeur réelle de ce bijou, il a donné l'impression qu'il y a mal donne, quelque part. Chadly Ayari, a parlé de 5 millions de dollars, en référence, peut-être, à ce que rapportent certains sites tunisiens, qui ont évoqué une offre de 3 millions de dollars, reçue d'un armateur espagnol. Ce que je sais, par contre, c'est qu'un acheteur anonyme a offert 7 millions d'Euros, soit 9,1 millions de dollars ou 17 millions de dinars, alors que le Yacht était en route, pour rejoindre la Tunisie. L'offre semble avoir été rejetée, par l'Etat tunisien. À mon humble avis, le gouverneur de la banque centrale, n'est, peut-être pas, au courant de cette offre, qui a dû parvenir, à un autre niveau de l'appareil de l'Etat. Peut-être le ministère du Transport. Quoiqu'il en soit, cette offre, malgré son importance, ne doit pas être retenue, car, comme je l'ai dit, la valeur, de ce yacht réside, plus, dans sa valeur historique, que dans sa valeur marchande. En effet, ce genre d' « objet »de luxe, se bonifie avec l'âge.

Comprenez que ce yacht de luxe a un pédigrée, si j'ose dire, et une longue histoire, qui en fait une référence mondiale, dans le monde fermé de la navigation de plaisance. Cela pourrait, peut-être, aider les « experts » de la Compagnie Tunisienne de Navigation, qui, selon Chedly Ayari, seraient chargés d'évaluer la valeur réelle, de ce bijou. Je n'ai rien contre la CTN et son personnel, mais, il me semble que ce n'est point là, leur domaine de prestations et de prédilection. Et puis, depuis quand, les fonctionnaires d'une entreprise publique, peuvent-ils prétendre au titre d'experts, en la matière, alors que c'est un domaine réservé à une élite mondiale, qui ne traite qu'entre gens connus, en toute confidence et amitié ? Les quelques rares, véritables experts, en la matière, il faut aller les chercher du côté de Monaco, et des Caraïbes. Et, à propos de caraïbes, sachez que ce yacht était exploité, à la fois en méditerranée et en caraïbes.

Ce que je souhaite, en fait, c'est que l'Etat tunisien conserve ce bijou, car, quelque soit le montant de la vente, il ne servirait, strictement, à rien, en rapport aux immenses besoins, en financement, du pays. Par contre, c'est, toujours, un titre de noblesse, que d'être l'heureux propriétaire d'un tel bijou. C'est un fabuleux sésame, qui ouvre bien des portes, celles de la finance internationale, justement. Vous voyez où je veux en venir ? La troïka serait-elle à la hauteur d'une telle responsabilité ? Ceux qui sont prêts à vendre le pays, pour rétribuer leurs affiliés, au nom de la justice des persécutés, pourraient-ils envisager de ne pas lorgner du côté de ce petit palace flottant ? Quelle serait, d'après vous, leur réaction, maintenant, qu'ils savent quelle est la valeur, réelle, de ce qu'ils ont entre leurs mains ? Le trésor ira-t-il à la caverne d'Ali Baba, ou au trésor de l'Etat ?

Maintenant, retenez votre souffle, et lisez ce qui suit à propos du Yacht de Bel Hassen Trabelsi, appelé, superstitieusement, par son inculte propriétaire : « 5 FISHES ».Avant cela il portait le joli nom de «LADY ANNA OF FIFE » Pour comprendre la valeur inestimable, de ce bijou, Il fait, déjà, savoir que dans sa catégorie, Il n'y a, dans le monde, que quatre yachts équivalents, en termes de luxes et de capacité : le TANANAI, le LA DEA, LE LADY EMMA, le MELANYA. Le yacht « 5 FISHES » répond à la désignation officielle de : Call sign: 9H8669 SYT#: Y00290. Il est enregistré au port de Valletta, Malte.

Voici ce que vous pourrez voir, si vous avez la chance, d'être admis, à bord. L’intérieur de « 5 POISSONS » est, entièrement, climatisé et possède une généreuse salle de séjour. Le principal salon, très confortable, est situé sur le pont principal et dispose d’un centre d’affaires intégré, d’un bar, d’un large écran, haute définition, LCD TV, avec un système de diffusion du son, à l'intérieur du salon et sur la terrasse. La salle à manger séparée, est adjacente au salon principal.

Le yacht offre la possibilité d'héberger, un maximum de 10 personnes. En plus de son équipage de 8 personnes. L’hébergement des invités se fait dans cinq cabines, la principale étant une cabine avec un lit king-size, aménagée sur le pont principal, avec une salle de bains entièrement équipée. Sous le pont, il y a deux chambres doubles et deux chambres avec deux lits jumeaux, toutes ces chambres sont équipées de salles d’eau attenantes. On y trouve un frigo/bar de nuit pour les boissons fraîches et chaque cabine dispose de son propre centre de traitement et de diffusion de musique.

Sur son pont supérieur, situé sur le même niveau que le salon, il ya une grande table à manger Al Fresco et un bar, entièrement, équipée. On y jouit d'une magnifique vue à 180 °. En remontant d'un niveau, on trouve la grande terrasse ensoleillée où l'on peut se détendre, en toute intimité, sur des chaises longues et des transats. Le yacht de luxe « 5 POISSONS » offre des zones de pont spacieux réputées permettre d'organiser des événements mondains, très prisés par la jet society. Le Yacht est, en effet, capable d’accueillir jusqu’à 100 personnes sur ses 450 mètres carrés d'espace loisir. Le yacht offre, en effet, des espaces de pont généreux. Le pont supérieur, qui est meublé avec goût, présente tout le confort, avec son propre système de son, TV, grand choix de DVD et de CD de musique.

Pour veiller à la sécurité et au confort des personnes qui le fréquentent, le Yacht est sous la responsabilité d'un équipage, qui se compose de 8 personnes, dont deux cuisiniers, hébergé, comme il se doit, dans le quartier équipage.

Le yacht est équipé de moteurs 2 x 680 kW, permettant d'atteindre une vitesse de croisière de 12 n½uds, et une vitesse maximale de 15 n½uds. C'est assez lent, mais il ne faut pas oublier que ce n'est pas la vitesse qui est recherchée, avec ce genre de bâtiment de plaisance, mais le confort absolu. Le yacht dispose d'un réservoir d'eau d'une capacité de 6000 litres, suffisante pour un périple de plus d'un mois.

Le yacht dispose, aussi, d'une gamme complète d'« accessoires » de mer, dont 2 hors bords Yamaha Novurania de 50hp de puissance, un scooter marin Seadoo Bombardier, des skis nautiques, des équipement de plongée, des cannes à pêche, très puissantes, à traction électriques, pouvant soulever les gros poissons du large, à l'image du fameux barracuda, etc.

Avant de porter le ridicule nom de « 5 FISHES »,dont l'a affublé Belhassen Trabelsi, ce yacht a porté les prestigieux noms de « Trilogy », « Ocean Trilogy » et « Lady Anna de Fife ».Ce yacht, long de 35,12m (114’9 « ft), pour une largeur de 8.03m (26’4 « ft) et un tirant d'eau de 2,19 m (7.2 ‘), a été construit, en 1984, par les chantiers navals SBF Freemantle / Nick Meyers, au port Henderson, en Australie. Son architecte/exécutif/désigner, s'appelle Phil Curran. Son gros tonnage est de 235 et celui, en déplacement, est de 152. Toute la superstructure est construite en aluminium. Ses deux moteurs sont de fabrication Deutz AG, de type Diesel et de puissance de 680 kW, chacun. Il a une autonomie de 2800 n½uds marins (nm), soit l'équivalent de 5185 kilomètres, sur ses propres réservoirs de carburant, d'une contenance de 55000 litres, ce qui lui permet de traverser, sans peine, l'Atlantique.
.

Le yacht a été, entièrement, reconditionné en 1996-97. Il a, également, fait l'objet de plusieurs réaménagements, notamment, une refonte complète des quartiers de l’équipage et du pont principal et du tablier du pont, en 2007, année de son achat par Belhassen Trabelsi. L'avant dernière grande intervention remonte à 2008, Au cours de cette intervention le yacht a reçu une peinture extérieure, d'une qualité exceptionnelle. De plus, une nouvelle sellerie intérieure a été ajoutée. Mais le plus important reste le réaménagement de la salle des machines, avec l'installation du nouveau système A / C, et l'implantation d'une usine d’osmose inverse, pour le dessalement d'eau de mer. Enfin un nouveau système de réception TV, par satellite, a été installé, dans chaque cabine, en plus, d'un nouveau système audio WIFI, dans tout le bateau, et d'un nouveau système de téléphonie satellitaire. Le pont a été couvert en teck. Un 4ème reprofilage est intervenu, en 2009. Cette lourde intervention a permis la reconstruction complète, des moteurs principaux, et des générateurs. De nouvelles batteries de démarrage on été installées. De plus, tous les systèmes de ventilation, les tuyauteries d’assèchement, d’alimentation en carburant et de filtration de carburant, ont été renouvelées. On a enregistré, également, l’installation d'un réservoir additionnel, de carburant pour augmenter l'autonomie du yacht, pour lui permettre d'aller taquiner l'océan pacifique, sans compter, l’entretien du réservoir principal de carburant, et la peinture complète des pièces des moteurs, selon les règles de l'art.

Voilà ce dont a hérité l'Etat tunisien. Pensez-vous, que Marzouki et Larayedh auront la curiosité d'aller y jeter un coup d'½il ?

Par Ridha Ben Kacem le  28 mai 2013

Vidéo produite par Tunisie Focus pour l’occasion :

Un autre yacht de Belhassen Trabelsi dans lequel il a fuit en Sicile : 

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes 

yacht

Actualités

Naufrage d’un yacht français au large de Monastir

Naufrage d’un yacht français au large de Monastir

Actualités

En vidéo : La Tunisie se fait restituer un yacht d'une valeur de 5 millions de dollars

En vidéo : La Tunisie se fait restituer un yacht d'une valeur de 5 millions de dollars

[email protected] (Author Name)

La Tunisie récupère aujourd'hui le yacht de Belhassen Trabelsi

La Tunisie récupère aujourd'hui le yacht de Belhassen Trabelsi

Trabelsi

Benoit DOSSEH

Foot Tunisie/ Entraîneur Aigles de Carthage : Trabelsi vote Kanzari et tacle Krol au passage

Foot Tunisie/ Entraîneur Aigles de Carthage : Trabelsi vote Kanzari et tacle Krol au passage

Actualités

Imed Trabelsi condamné

Imed Trabelsi condamné

Leila Assam - Lemag

Tunisie: L'ex-international Hatem Trabelsi confirme son appartenance au salafisme jihadiste

Tunisie: L'ex-international Hatem Trabelsi confirme son appartenance au salafisme jihadiste