mis à jour le

Mawazine 2013- La magie des Bond Girls a investi le Théâtre Mohammed V

Formé par le producteur anglais Mike Batt, le groupe est composé de quatre filles: Haylie Ecker (de Perth, Australie), Eos Chater (de Cardiff, Pays de Galles), Elspeth Hanson (d'Upper Basildon, Angleterre) et Gay-Yee Westerhoff (de Hull, Angleterre).  Les Bond Girls ont donné un concert le 26 mai 2012 au Théâtre Mohammed V de Rabat dans le cadre de la 12e édition du Festival Mawazine Rythmes du Monde.

«  Nous sommes contentes de nous produire ce soir au Théâtre Mohammed V, et surtout pour la première fois. Prochainement, nous nous produirons dans d'autres scènes au Maroc » nous déclarent les Bond Girls.

Le groupe a enchanté le public en interprétant  une sélection de leurs meilleurs titres, dont “Fuego”, “Shine” et “Duel”, qu’elles ont interprétés avec panache.

Ces quatre musiciennes ont ainsi emporté l'auditoire dans un  magnifique mélange de genres musicaux et de cultures des quatre coins du monde, notamment l’Europe de l’est, l’Inde, l’Andalousie et l’Amérique latine.

Ces virtuoses de 25 ans ont  déclaré lors d'un point presse que le violon, présent dans la musique arabe, est l’instrument principal de leur musique, ajoutant qu’elles se sont inspirées des rythmes arabes dans l’une de leurs chansons “la Route Vers Samarkand''.

Le quatuor à corde britanico-australien a tenu à préciser que leur nom, '' Bond'', n'a aucun lien avec la saga culte James Bond et que le mot ''Bond'' signifie lien.

Pour rappel, le groupe a vendu plus de 4  millions de disques dans le monde. Elles jouent des morceaux de musique classique de façon endiablée. Elles sont pleines de vie avec des rythmes à vous couper le souffle.

Le nombre des festivaliers n'a cessé d'augmenter, atteignant les 2 380 000 visiteurs en 2012. Ce rendez-vous annuel ouvert sur plus de pays s'est montré audacieux, proposant une programmation de plus en plus riche et surtout de plus en plus actuelle.  En ce qui concerne le budget de ce festival, depuis 2011 il se compose à hauteur de 32% de sponsors privés uniquement, et à 68% de revenus variables incluant la billetterie et les revenus publicitaires et promotionnels. Fidèle à sa tradition, le Festival Mawazine a convié les festivaliers et les habitants de Rabat, à travers ce concert, à  un voyage unique et inoubliable.

Fatimazahraa Rabbaj 

 

 

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Peinture : Patrick Jolivet  Le Maroc renforce ses capacités de production en énergie solaire  Plus de 51.000 bénéficiaires de l’Initiative royale “Un million de cartables” 

Mawazine

AFP

Maroc: David Guetta et les Black Eyed Peas au festival Mawazine

Maroc: David Guetta et les Black Eyed Peas au festival Mawazine

AFP

Maroc: Ellie Goulding inaugure le 16e festival Mawazine de Rabat

Maroc: Ellie Goulding inaugure le 16e festival Mawazine de Rabat

AFP

Maroc: Stromae explose le record d'affluence de Mawazine

Maroc: Stromae explose le record d'affluence de Mawazine

magie

AFP

CAN: Sliti (Tunisie) porté par la magie de la compétition

CAN: Sliti (Tunisie) porté par la magie de la compétition

La rédaction

Algérie-Focus Tour : Jijel, la corniche, le soleil et la magie

Algérie-Focus Tour : Jijel, la corniche, le soleil et la magie

coupé décalé

Tours de magie des chefs d'Etat

Tours de magie des chefs d'Etat

théâtre

AFP

Libye: 300 migrants toujours détenus dans un centre de migrants théâtre d'un carnage

Libye: 300 migrants toujours détenus dans un centre de migrants théâtre d'un carnage

AFP

Le Malawi, théâtre du premier test

Le Malawi, théâtre du premier test

AFP

Théâtre sur cour familiale aux Recréatrâles de Ouagadougou

Théâtre sur cour familiale aux Recréatrâles de Ouagadougou