mis à jour le

Présidentielle 2015 : L'UPC construit son projet de société

Le président de l'Union pour le progrès et le changement (UPC), Zéphirin Diabré, a procédé, le 25 mai 2013 au CBC, à l'installation des groupes thématiques de réflexion de son parti. Au nombre de 15, ces groupes, dirigés chacun par un coordonnateur, ont pour mission d'élaborer le projet de société de l'UPC que le parti proposera aux Burkinabè le moment venu.

L'Observateur Paalga

Ses derniers articles: Algérie: c'est Bouteflika lui-même qui organise la détestabilisation  Et maintenant les émeutes du courant  Sommet Afrique-Etats-Unis: les moutons noirs de Washington 

présidentielle

AFP

Liberia: la commission électorale rejette les recours contre le 1er tour de la présidentielle

Liberia: la commission électorale rejette les recours contre le 1er tour de la présidentielle

AFP

Présidentielle contestée au Liberia: report de l'audience de la Cour suprême

Présidentielle contestée au Liberia: report de l'audience de la Cour suprême

AFP

Kenya: Uhuru Kenyatta remporte la présidentielle avec 98,26% des voix

Kenya: Uhuru Kenyatta remporte la présidentielle avec 98,26% des voix

projet

AFP

Burundi: projet de révision constitutionnelle permettant au président Nkurunziza de rester au pouvoir

Burundi: projet de révision constitutionnelle permettant au président Nkurunziza de rester au pouvoir

AFP

La justice béninoise déboute Bolloré sur son grand projet ferroviaire ouest-africain

La justice béninoise déboute Bolloré sur son grand projet ferroviaire ouest-africain

AFP

Libye: le projet de Constitution voté

Libye: le projet de Constitution voté

société

AFP

Algérie: "En attendant les hirondelles" dresse le portrait d'une société mouvante

Algérie: "En attendant les hirondelles" dresse le portrait d'une société mouvante

AFP

Société Générale lance une nouvelle banque alternative en Afrique

Société Générale lance une nouvelle banque alternative en Afrique

AFP

Elections kényanes: le gouvernement cible 2 organisations de la société civile

Elections kényanes: le gouvernement cible 2 organisations de la société civile