mis à jour le

TNT: Le Maroc en retard !

Le ministre de la Communication, Porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi a présenté, lundi à Rabat, le plan national de la télévision numérique terrestre (TNT).

M. El Khalfi a souligné, lors de cette réunion, que ce plan vise principalement à “répondre aux engagements internationaux du Maroc en matière de transition à la diffusion numérique, à protéger la souveraineté nationale dans ce secteur et à accompagner le développement technologique”.

Le ministre a noté que depuis le lancement officiel de la TNT en 2006, le taux d’utilisation de cette technologie ne dépasse guère 5 pc, tandis que la diffusion numérique couvre actuellement environ 80 pc du territoire national.

Notant qu’il ne reste que deux ans et demi pour atteindre les objectifs tracés, le ministre a souligné que cette technologie va permettre d’améliorer la qualité des programmes de télévision et minimiser les coûts de production engendrés par la diffusion analogique.

S’agissant des mesures prises par son département pour assurer la mise en oeuvre de ce plan, M. El Khalfi a notamment cité la création d’un comité national pour la transition à la TNT, la mise en place d’un calendrier pour l’extinction de la diffusion analogique et la mobilisation d’importantes ressources financières à travers la création d’un fonds au titre de la loi de finances 2014.

Le gouvernement ½uvrera également à soutenir les familles à revenu limité pour l’acquisition des convertisseurs-décodeurs TNT, a-t-il assuré.

LNT

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Peinture : Patrick Jolivet  Le Maroc renforce ses capacités de production en énergie solaire  Plus de 51.000 bénéficiaires de l’Initiative royale “Un million de cartables” 

Maroc

AFP

Arrivée au Maroc du président français Emmanuel Macron

Arrivée au Maroc du président français Emmanuel Macron

AFP

Macron au Maroc pour une première rencontre avec le roi Mohammed VI

Macron au Maroc pour une première rencontre avec le roi Mohammed VI

AFP

Une émission de France 24 en arabe interdite au Maroc

Une émission de France 24 en arabe interdite au Maroc